fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 8 : Julien Bert se confie sur son séjour en prison !

Les Anges 8 : Julien Bert se confie sur son séjour en prison !

Julien Bert, ancien candidat des Anges, a fait un petit tour par la case prison. Le jeune homme s’est confié sur cette épreuve dans le bain de Jeremstar !

Dans le bain du célèbre bloggeur Jeremstar, Julien Bert, ancien candidat des Anges, s’est confié sur son séjour en prison. En effet, le jeune homme a été incarcéré pour une histoire de stupéfiants. Libéré depuis le 14 décembre, Julien Bert a décidé de sortir de son silence et de livrer tous les détails à Jeremstar.

Julien Bert raconte son arrestation !

Cette histoire a secoué le monde de la télé-réalité ! Le 8 décembre, on apprenait que Julien Bert, ancien candidat des Anges, avait été placé en garde à vue pour importation et détention de stupéfiants à l’international et association de malfaiteurs, comme l’avoue le jeune homme dans le bain de Jeremstar.
Julien Bert revient ensuite sur son interpellation, qui a été plutôt musclée. Il déclare :« On est montés devant chez moi et ils ont défoncé ma porte. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. C’était une arrestation assez musclée, parce que je me suis débattu et ça s’est un peu mal passé».
Le jeune homme raconte ensuite que la police judiciaire a fouillé son appartement et qu’il a été conduit en garde à vue. Julien Bert confie :« C’était horrible. Ils m’ont interrogé toute la journée et ce pendant 96 heures (…). J’ai dû dormir 4 ou 5 heures. J’avais l’impression que c’était un cauchemar qui ne s’arrêtait pas. C’est très éprouvant. Je ne le souhaite même pas à mon pire ennemi ».

Julien Bert confie les détails de son arrestation

Toujours dans le bain de Jeremstar, le candidat des Anges a expliqué les raisons qui l’ont conduit en prison. Il avoue :« Ce sont des gens que j’ai connus dans le milieu de la nuit, à Paris, avec qui on avait l’habitude de sortir souvent (…). En fait, ce sont des gens qui ont été impliqués dans des trafics de stupéfiants et vu qu’on s’appelait régulièrement, on m’a pris pour l’un d’eux ».
Mais le jeun homme veut mettre les choses au clair et a assuré qu’il n’était pas mêlé à cette histoire et conclut :« Si on avait pas été libérés, je pense que j’aurais craqué mentalement et nerveusement ».
Actuellement, Julien Bert est placé sous contrôle judiciaire et l’année prochaine il devra faire face à un procès, dont la date reste pour le moment inconnu.