fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 8: Anaïs Camizuli s’emporte contre les journalistes !

Les Anges 8: Anaïs Camizuli s’emporte contre les journalistes !
Partager sur Facebook

Anaïs Camizuli, ancienne candidate des Anges, a décidé de pousser un coup de gueule contre les journalistes qui font circuler de fausses rumeurs

Anaïs Camizuli ne fera pas partie des Anges 8 ! La jeune femme ne cesse de le dire et de le redire, mais il semblerait que plusieurs rumeurs disent le contraire. Agacée par ces bruits de couloir, Anaïs a décidé de mettre les choses au clair sur Twitter.

Anaïs Camizuli pousse un coup de gueule !

Il y a quelques jours, Anaïs Camizuli, ancienne candidate des Anges, a déclaré sur les réseaux sociaux qu’elle ne participera pas au programme d’NRJ12. Elle avait écrit sur Twitter : « Nous ne sommes pas obligés d’aller à Hawaï pour travailler avec une production, jebookunestar.com est très fort aussi ! Bonne soirée ». Après la publication de ce tweet, la jeune femme avait été accusée de tacler Les Anges.

Mais voilà, Anaïs Camizuli n’a pas apprécié ce genre d’accusation. Elle a donc poussé un coup de gueule sur Twitter pour remettre les choses au clair. La jeune femme a donc posté :« Arrêtez avec vos Articles En bois de chêne je n’ai pas taclé le Programme des Anges 8 sur Twitter #marre #lachezmoilagrappe ».

Nabilla s’emporte aussi !

Mais Anaïs Camizuli, ancienne candidate des Anges, n’est pas la seule à pousser un coup de gueule contre les journalistes. En effet, il y a quelques jours, Nabilla s’était, elle aussi, emportée contre les médias lorsque ces derniers avaient annoncé qu’elle ne pouvait pas quitter la France pour participer aux Anges 8. Dans Touche pas à mon Poste, Matthieu Delormeau, chroniqueur pour le show a donné son avis, en sous-entendant que Nabilla aurait plus de liberté que d’autres. Des déclarations qui, visiblement n’ont pas plu à la principale concernée, qui s’est insurgée sur son compte Twitter. La jolie brune a, en effet, déclaré : « Je sature … Commenter , chacun de mes fait et gestes et relayer des infos fausses et débattre dessus … #FuckOff ».