fbpx
Buzz
Partager sur

Laura Lempika (Les Marseillais) se confie sur son futur bébé !

Laura Lempika (Les Marseillais) se confie sur son futur bébé 1000

Pour patienter avant la naissance de son fils, Laura Lempika (Les Marseillais) pousse les confidences sur sa grossesse.

Même si le fils de Laura Lempika et Nikola Lozina (Les Marseillais) n’est pas encore né, les futurs parents achètent tous le mobilier nécessaire et font des confidences. MCE vous explique tout !

Attendre son premier enfant se révèle aussi excitant qu’angoissant. En effet, les doutes se mêlent au bonheur. Ainsi, Laura Lempika appréhende beaucoup la naissance de son bébé. 

Eh oui, la chérie de Nikola Lozina s’apprête à donner la vie à son petit garçon. Alors, la sulfureuse brune veut l’accueillir dans les meilleures conditions possibles.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas de tout repos ! La raison ? La candidate incontournable de Les Marseillais, connue pour sa participation dans Secret Story, veut penser à tout. 

Après tout, Laura Lempika ne veut pas être prise au dépourvu quand bébé aura déjà pointé le bout de son nez. Donc, cela lui demande de grosses journées.

Et pour cause, la jeune femme traîne dans les magasins à longueur de journée pour acheter tout le nécessaire. Comme un fauteuil très confortable !

Eh oui, la future maman et Nikola Lozina pensent déjà à leurs premières nuits compliquées. Mais que la jolie brune se rassure : son amoureux s’occupera de son fils la nuit.

Laura Lempika (Les Marseillais) se confie sur son futur bébé 640

Laura Lempika lui laisse la place

Vous l’aurez compris : Laura Lempika et Nikola Lozina s’inquiètent déjà des premiers mois avec leur bébé. Il faut dire qu’ils vont manquer de sommeil !

Alors pour maximiser leurs conditions, les deux parents pensent déjà à acheter du mobilier. La raison ? Cela leur facilitera la tâche.

Dans un magasin, le candidat pousse les confidences : « Mon horaire est de nuit. Donc je vais donner le bibi la nuit et elle le matin. » En voilà une sacrée organisation à la Laura Lempika !

Donc, « du coup, je veux vraiment être à mon aise, parce qu’on a un fauteuil pas très confortable là où on est. Je veux vraiment me mettre bien. »