fbpx
Buzz
Partager sur

L’amour est dans le pré: Thomas balance, « Garrett voulait qu’il se passe quelque chose après le tournage ! »

L’amour est dans le pré: Thomas balance, « Garrett voulait qu’il se passe quelque chose après le tournage ! »

Au micro de Télé-Loisirs, Thomas de L’amour est dans le pré, a révélé que Garrett s’était montré insistant, même plusieurs semaines après le tournage

Si vous suivez les aventures de L’amour est dans le pré, vous avez pu voir que Thomas avait pris la décision de garder Romain à ses côtés, au détriment de Garrett. Ce dernier, a confié en interview qu’il avait eu le cœur brisé face à cette décision. Malgré tout, il n’aurait pas abandonné aussi facilement selon l’ostréiculteur.

L’amour est dans le pré : Garrett, très insistant

Au micro de Télé-Loisirs, Thomas est revenu sur son choix d’éliminer Garrett. Il a reconnu que cette décision avait mis un gros coup au moral de son prétendant de L’amour est dans le pré : « Quand je lui ai fais part de mon choix, ça l’a fracassé. A chaque fois que les journalistes l’interrogeaient, il se livrait, mais avec moi, il n’a jamais dévoilé ses sentiments. Par gentillesse, il est un peu resté mais ça a été l’horreur. Il ne s’exprimait plus, il n’était plus le même ».

Toutefois, le jeune homme n’a pas abandonné sa « proie », bien au contraire. En effet, Romain a indiqué qu’il avait continué à lui envoyer des messages : « Il était chaud bouillant. Il voulait qu’il se passe quelque chose mais moi, j’étais inscrit dans une relation. Dommage ».

L’amour est dans le pré : pourquoi Romain ?

Mais Garrett avait quelques fans dans L’amour est dans le pré. Eh ces derniers se demandent pourquoi l’ostréiculteur a décidé de garder Romain plutôt que lui. A cette question, l’agriculteur a répondu :

« Romain est le seul qui me bouffait des yeux. Il en avait envie, moi aussi. (…) C’était une préférence, pas de l’amour. J’avais envie de le découvrir et de me projeter avec lui. J’étais sceptique, car je savais que que je n’avais pas le même rythme de vie que lui : je vis en colocation et je suis plus fêtard que lui. Mais j’avais déjà l’impression que ça pourrait être génial à deux ».