fbpx
Buzz
Partager sur

L’amour est dans le pré: Guy critique Françine, elle lui répond violemment !

L’amour est dans le pré: Guy critique Françine, elle lui répond violemment !

Dans une interview pour Télé-Loisirs, Françine a souhaité répondre aux attaques de son prétendant Guy dans L’amour est dans le pré

Il y a quelques jours, Guy a vidé son sac au sujet de Françine. L’agriculteur de L’amour est dans le pré a littéralement lynché sa prétendante. La qualifiant même de folle et d’harceleuse. Face à ces propos, la candidate de L’amour est dans le pré a souhaité réagir.

L’amour est dans le pré : Françine répond à Guy

Françine s’est dit très attristée par les propos à son égard de la part de Guy. Selon la candidate de L’amour est dans le pré, tout ce qu’avance l’agriculteur est faux. Si elle devait s’adresser directement à lui, voici ce qu’elle lui dirait : « Que tout ça est un manque de respect. Je suis naturelle, je ne suis pas méchante. Je ne méritais pas ça. Pas du tout… Je ne savais pas qu’il était comme ça. Si j’avais su, je ne serais pas allée chez lui. Montserrat en est témoin, tout cela est complètement faux. Et puis, si j’avais vraiment voulu la virer, je lui aurais dit dès le départ que Guy m’avait donné son numéro de téléphone. »

Avant d’indiquer si oui, ou non, elle aurait mal pris le fait qu’il l’élimine : « C’est faux. Quand je suis partie, j’ai embrassé Montserrat très fort et je lui ai dit que j’avais le numéro de Guy depuis le début. Il fallait que ça sorte. Il n’a pas apprécié… Heureusement qu’elle était avec moi chez Guy. Je n’ai jamais voulu la virer, au contraire. Elle a été un soutien pour moi ! Je voulais la garder près de moi parce que je m’ennuyais. Si elle n’avait pas été là, je serais partie le premier jour. »

L’amour est dans le pré : la version de Guy

Selon Guy, Françine aurait réagit comme « une folle » lorsqu’il lui a demandé de partir. En effet, le candidat de L’amour est dans le pré n’a pas mâché ses mots pour parler de sa prétendante :

« Quand j’ai annoncé à Francine qu’elle devait partir, elle est tombée des nues. J’ai cru qu’elle allait péter un câble. Elle est partie dans sa chambre et est revenue comme une folle. Francine a dit à Montserrat que je lui avais donné mon numéro de téléphone. C’est vrai, je le lui avais donné au speed dating. A ce moment-là, Montserrat a cogité tout l’après-midi. Quand je suis revenu, elle avait fait ses valises. »