Buzz
Partager sur

La Villa des Cœurs Brisés 4: Lucie, bientôt journaliste radio ?

La Villa des Cœurs Brisés 4: Lucie, bientôt journaliste radio ?
Partage
Partager sur Facebook

Dans une interview pour Melty, Lucie de La Villa des Cœurs Brisés 4 a indiqué qu’elle serait intéressée pour faire de la radio à l’avenir

Vous avez toujours connu Lucie dans La Villa des Cœurs Brisés 4 et les saisons précédentes. Mais le véritable métier de celle-ci est love coach a plein temps. Toutefois, elle a d’autres projets pour son avenir comme elle l’a indiqué à Melty.

La Villa des Cœurs Brisés 4 : Lucie bientôt à la radio ?

Lucie pourrait bien débarquer à la radio. C’est en tout cas ce que souhaite la love coach de La Villa des Cœurs Brisés 4. En effet, celle-ci a indiqué dans une interview :

« Je sais pas… Le cirque ! (rires) Non plus sérieusement la radio, j’adorerais. J’ai fais deux/trois passages à la radio sur l’émission : « On se dit tout ». Je trouve que tu ne dis pas la même chose, tu ne les entends pas de la même manière, et tu ne touches pas les gens de la même manière avec la radio. J’aimerais avoir une émission à la fois marrante mais aussi sérieuse, un mélange des deux. Un truc où on pourrait tout dire où on serait hyper décontracté, parce que je pense qu’on peut parler des choses sérieuses sans forcément se prendre la tête. C’est vraiment ce que j’ai essayé de faire dans le livre et c’est ce que j’aimerais faire à la radio ! »

La Villa des Cœurs Brisés 4 : Lucie dans la saison 5

Mais avant de pouvoir écouter ses chroniques à la radio, celle qui est présente dans La Villa des Cœurs Brisés 4 devrait l’être dans la saison 5. En effet, Lucie a fait part de son envie de continuer l’aventure :

« Pour La Villa des Coeurs Brisés 5, c’est déjà réfléchi parce que quand je m’engage je vais au bout ! Les tournages sont prévus quelques mois à l’avance et j’avais dis que je me ré engagerai sur une cinquième année. Ce n’est pas du caprice, simplement j’applique ce que je conseille aux gens : D’être dans l’ici et maintenant. Quelque chose qui est vrai pour moi aujourd’hui, ne le sera pas forcément demain. Je ne sais pas si l’année prochaine je serais dans un état d’esprit où j’aurais envie de continuer. Je remets toujours les choses en question c’est d’ailleurs pour ça que je n’ai jamais signé un contrat d’exclusivité, tous domaines confondus, pour rester libre. »