fbpx
Buzz
Partager sur

La Villa des cœurs brisés 2: Smail balance sur les lettres d’insultes reçues par sa mère !

La Villa des cœurs brisés 2: Smail balance sur les lettres d'insultes reçues par sa mère !

Ce n'est pas tous les jours facile d'être médiatisé lorsque l'on est musulman et gay comme Smail. Sa famille en a elle aussi souffert.

Révélé dans La Villa des cœurs brisés 2, l’ex-prétendant d’Eddy a profité de sa médiatisation en révélant son homosexualité aux yeux de tous que ce soit pour se soulager ou encore l’annoncer à sa famille et ses proches.

Smail : sa famille touchée par l’homophobie ?

Et si le coach sportif vit plus heureux depuis son coming-out et sa chirurgie esthétique, certains ont aussi eu du mal à l’accepter et s’en sont pris à lui et à ses proches comme il l’a confié à Sam Zirah. Il raconte:

« Ma mère a mis huit mois à montrer des lettres d’insultes que l’on m’a envoyé après ma médiatisation sur notre adresse postale (…) Ma mère a choisi d’être tolérante et de m’accepter (…) Une fois j’avais fait carrément fait une lettre, mon frère était tombé dessus. J’ai mis beaucoup de temps à l’accepter. A la cité, il faut montrer que tu es fort. Je l’ai montré durant des années. Ils l’ont découvert avec La Villa des cœurs brisés ».

Smail avoue profiter de sa notoriété

Conscient de son influence, le coach sportif a confié qu’il avait eu de jolis messages de personnes qui ont changé leur point de vue grâce à lui et le fait qu’il s’assumait et sa famille aussi. Il poursuit:

« Je me suis dit, la télé c’est une opportunité et si à travers moi je peux aider d’autres personnes pourquoi pas (…) Une dame m’a dit qu’elle avait rejeté son fils durant trois ans, elle m’a dit que c’est moi qui lui ait donné envie de l’accepter quand elle a vu que ma famille était tolérante dans mes snaps (…) On a pas choisi de l’être. On a pas choisi d’aimer un homme quand on est une femme, d’aimer une femme quand on est un homme. C’est plus compliqué d’être gay quand on a une croyance religieuse ».

Voilà qui fait plaisir à voir pourvu que cela dure ainsi pour celui qui n’est plus en guerre avec Eddy !