Buzz
Partager sur

La Bataille des Couples: Hagda toujours en manque de Tom, elle réagit

La Bataille des Couples: Hagda toujours en manque de Tom, elle réagit
Partager
Partager sur Facebook

Un mois après la mort de Tom Diversy, le manque se fait toujours ressentir pour Hagda Prata comme elle l'a confié sur Instagram.

Le 23 août dernier, Tom Diversy trouvait la mort à la suite d’un accident de moto survenu à Nice. Il était alors âgé de 24 ans. Sans compter ses proches, il a laissé sa compagne Hagda endeuillée. Interrogée sur son état actuel, la jeune femme a fait de tristes confidences sur Instagram.

Hagda a toujours le coeur brisé

Pas un seul jour ne se passe sans qu’Hagda accorde une pensée à son cher et tendre parti trop tôt. Après avoir rendu hommage à Tom pour le premier mois sans lui, la jeune femme a répondu à quelques questions sur Instagram. Et forcément, beaucoup concernaient son petit ami. Lorsqu’un internaute lui a demandé comment elle surmontait cette tragédie, l’ex-candidate des 10 couples parfaits a répondu: « Je ne surmonterais jamais ! J’apprends petit à petit à vivre avec ce manque et le transformer en force ».

Hagda parle toujours à Tom Diversy

Ensuite, on lui a demandé si elle avait parfois envie de parler avec lui. Hagda a alors avoué:

« Tous les jours ! A chaque bonne nouvelle j’ai envie de l’appeler direct comme je faisais avant. Et je te dis pas que ça fait de savoir qu’il ne décrochera jamais le téléphone. A ce moment-là, je ferme les yeux et je lui parle. Je sais qu’il entend et qu’il va être avec content avec moi ».

Des tristes déclarations qui ont touché ses internautes. En tout cas, la belle brune peut compter sur le soutien de ses proches et de ses fans qui lui manifestent régulièrement leur amour. Au passage, Hagda Prata en a profité pour expliquer qu’elle ne comptait pas refaire d’autres programmes de télé-réalité puisqu’elle n’en a fait qu’en compagnie Tom et que c’est comme ça qu’elle l’a rencontré. C’est pour cela, qu’elle n’aura pas le courage de repartir en tournage sans lui. Courage à elle !