fbpx
Buzz
Partager sur

L’amour est dans le pré: Pierre-Emmanuel balance, « je ne voulais personne d’autre que Gladys » !

L’amour est dans le pré: Pierre-Emmanuel balance, « je ne voulais personne d’autre que Gladys » !

Interrogé par Télé-Loisirs, Pierre-Emmanuel de L’amour est dans le pré a convié qu’une seule prétendante ? Il a expliqué son choix

Dans le dernier épisode diffusé de L’amour est dans le pré, l’agriculteur de 43 ans, Pierre-Emmanuel a surpris beaucoup de monde. En effet, malgré le nombre conséquent de lettres qu’il avait reçues, il n’a décidé de choisir qu’une seule prétendante en la personne de Gladys. Le principal concerné a expliqué son choix au micro de Télé-Loisirs.

L’amour est dans le pré : Gladys avait déjà écrit à Pierre-Emmanuel

Plusieurs mois passent entre les portraits des candidats de L’amour est dans le pré et le speed-dating. Si certaines prétendantes écrivent à la production pour faire passer leur lettre aux agriculteurs, elles peuvent également les envoyer directement chez eux. C’est justement ce qu’a fait Gladys avec Pierre-Emmanuel comme il l’a indiqué : « Gladys avait déjà écrit chez moi mais je suis allé à l’ouverture des courriers pour donner sa chance à tout le monde. Il y a un style, une écriture, une profondeur… Elle ne parle pas pour ne rien dire, c’est agréable à lire. Sa profondeur d’analyse m’attirait. »

Avant d’ajouter qu’il avait été très perturbé lorsqu’il avait vu arriver sa prétendante durant le speed-dating : « Quand Gladys est arrivée, j’étais envahi d’une émotion… Elle a une façon de se présenter qui a été différente des autres femmes. Gladys est allée à 100% dans ce que j’attendais. Elle a compris ce que j’attendais. J’ai eu la gorge serrée. »

L’amour est dans le pré : pourquoi une seule prétendante ?

Mais son choix de ne choisir qu’une seule prétendante, a surpris beaucoup de monde. C’est pourquoi, le candidat de L’amour est dans le pré a décidé d’expliquer son choix :

« Je ne me voyais pas essayer d’accorder une chance à une autre fille, pour être sincère. Cela aurait été malhonnête de ma part. J’ai été très attiré et touché par sa personnalité et j’étais enclin à me donner pour Gladys. Je ne voulais personne d’autre que Gladys. Pour moi, ce n’était pas un risque.. »