fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Victor, vexé que ses coéquipiers pêchent sans lui, il explique pourquoi!

Koh-Lanta: Victor, vexé que ses coéquipiers pêchent sans lui, il explique pourquoi!

Victor s’est montré agacé par le fait que ses coéquipiers de Koh-Lanta aillent pêcher sans lui. Il a expliqué pourquoi dans un entretien pour Télé-Loisirs

Victor aime être le numéro un dans ce qu’il fait. Le jeune homme l’a montré durant les premières heures de Koh-Lanta. En effet, c’est lui, tout seul, qui a réussi à faire le feu pour son équipe des Rouges. Eh il était facile de savoir que c’était LUI, qui l’avait fait, tant l’aventurier s’en est vanté. D’ailleurs ce côté « moi-je » agace beaucoup les internautes, mais aussi ses coéquipiers. Coéquipiers qui ont d’ailleurs décidé de l’éliminer. Au micro de Télé-Loisirs, le jeune aventurier alsacien est revenu sur un moment qui l’avait beaucoup agacé d’après ce qu’on a pu voir dans les épisodes: la pêche de poisson en son absence.

Koh-Lanta: Victor et la pêche

Si certains fans du programme ont trouvé Victor énervé par cette fameuse pêche, ce n’est pas le cas du principal concerné. En effet, le candidat de Koh-Lanta a assuré qu’il n’avait pas été agacé: « Quand Cyril et Xavier ont remonté le filet de pêche, je n’ai pas eu l’impression d’être vexé particulièrement. C’est vrai que j’aurais aimé avoir la surprise de le trouver dans l’eau, le poisson, mais ça ne m’a pas marqué vraiment comme étant quelque chose de gênant pour moi. Je ne pense pas en avoir fait tout un drame. »

Avant de répondre aux accusations de certains, disant qu’il a un côté juvénile. Ce que n’a pas réfuté Victor: «Non, c’est évident que j’ai ce côté juvénile. Et quand Cyril le dit, je ne peux pas lui en vouloir, parce qu’il faut le reconnaître, j’ai un côté fonceur et enfantin. Et parfois des réactions de gamin. C’est dans mon caractère. »

Victor en pleurs

Toujours au micro de Télé-Loisirs, Victor est revenu sur un moment qui a beaucoup fait parler dans le dernier épisode de Koh-Lanta: ses larmes durant le conseil. En effet, l’alsacien a pleuré quelques minutes avant son élimination. Mais pour quelle raison? Voulait-il s’attirer la pitié des autres candidats? Il a donné la réponse:

 « Quand on arrive au conseil, j’ai une petite présomption sur l’issue qui va m’être défavorable. Si j’ai fondu en larmes, c’est parce que ça m’a rappelé des choses de ma vie. Notamment professionnelle, où – alors que je suis « celui qui en fait le plus », en tout cas c’est le sentiment que j’ai – parce que mon caractère, parce que mes affinités, je finis quand même par être évincé. Ce qui, je trouve, est particulièrement injuste. A ce moment-là, je ne me doutais pas que l’aventure me réservait encore quelques surprises. »