fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Victor se rassure, « je suis passé à une voix d’être un génie »!

Koh-Lanta: Victor se rassure, « je suis passé à une voix d’être un génie »!

Victor s’est expliqué sur son choix de ne pas jouer son collier d’immunité dans une interview pour Téléstar. Il s’est défendu en parlant de stratégie

Dans le dernier épisode de Koh-Lanta, Victor est légèrement devenu la risée du programme et de la Toile. En effet, peu de personnes ont compris sa stratégie. Pour rappel, l’aventurier a trouvé un collier d’immunité, après être revenu dans l’aventure suite à un abandon. Au lieu de le cacher et pouvoir le sortir s’il se sentait en danger, il a préféré le dire à tout le monde. C’est pourquoi, quand il est arrivé au conseil, tout le monde pensait qu’il allait le sortir pour se défendre. Car en l’annonçant à ses coéquipiers, il fallait se doutait que ces derniers allaient tenter de le faire sortir. Mais non, il a préféré tenter le coup de poker et a perdu. Il s’est expliqué sur ce choix au micro de Téléstar:

 « Je n’ai pas eu tellement tort que puisque qu’il y a eu 4 voix contre 3. Je suis passé à une voix d’être un génie. »

Koh-Lanta: la stratégie de Victor

En soi, Victor n’avait pas totalement tort de tenter le coup. Cela aurait pu l’aider pour la suite de l’aventure s’il était parvenu à rester dans Koh-Lanta sans jouer son collier d’immunité. D’ailleurs, il l’a fait savoir toujours dans la même interview: « C’était ma stratégie. Je ne voulais pas le jouer ce soir-là. Je trouvais ca trop dommage. Il y avait des gens dans l’équipe des Jaunes qui avaient envie de partir, Nicolas en particulier. Comme j’étais en pleine forme et que lui voulait partir, il n’y avait pas de raison que je joue mon collier, c’est tout. J’ai fait en sorte de les convaincre. J’ai vu que ça ne passait pas mais je me suis dit que ça pouvait passer sur un malentendu ».

Eh s’il pouvait revenir en arrière, l’aventurier de Koh-Lanta assure qu’il jouerait son collier:« Maintenant que je sais comment ça s’est passé, si c’était à refaire, je jouerais mon collier. Mais je n’ai pas de regret car j’ai pris ma décision en pesant bien le pour et le contre et en assumant les risques potentiels.»