fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: ses mocassins provoquent l’hilarité générale, Dylan s’explique !

Koh-Lanta: ses mocassins provoquent l’hilarité générale, Dylan s’explique !

Dans le premier épisode de Koh-Lanta, les mocassins de Dylan ont fait le buzz. Le jeune homme s’est expliqué sur le « buzz » qu’il avait fait

En un seul épisode de Koh-Lanta, Dylan a réussi à faire parler de lui, et pour longtemps. En effet, le jeune homme a débarqué dans l’émission de survie, en mocassins ! Cela a bien évidemment beaucoup fait parler. Mais l’agent immobilier ne s’est pas défiler. Il a assumé pleinement son arrivée, dans une interview accordée à Téléstar.

Koh-Lanta : Dylan s’en moque complètement

Mais comme il l’a déjà démontré dans son portrait, et dans le premier épisode de Koh-Lanta, Dylan a une personnalité plutôt je m’en foutiste et assez hautaine. Plutôt que d’indiquer que ses mocassins n’étaient pas adaptés à la survie, il a préféré indiqué qu’il souhaitait jouer aux survivants « avec classe » :

« Je m’en contrefiche qu’on parle de moi. Ces mocassins sont très confortables. C’est une semelle qualité-prix exceptionnelle. Non, si je les abîme j’en rachète d’autres. J’ai d’ailleurs racheté les mêmes. Je me bats tous les jours pour ne pas avoir de problèmes d’argent. Je travaille. Et je voulais prouver qu’on pouvait être fort dans les épreuves, se salir dans la boue mais garder un certain style, une certaine classe. La petite chemise, tranquille, avec les mocassins, ça passe bien, non ? »

Koh-Lanta : Dylan ne regrette rien

Par la suite, le jeune homme s’est expliqué sur son élimination. Il a indiqué qu’il ne regrettait rien, et qu’il ne souhaitait pas jouer de rôle dans Koh-Lanta : « Non, j’ai appris qu’il ne faut pas regretter ses choix et ses façons de faire. Vous voulez que je vous dise quoi ? Que j’ai chialé à ma sortie, que je suis partie en « déprimation » (sic) Ca ne m’a fait aucun effet. Je vais bien, tout va bien. Je suis retourné auprès de ma famille, de mes amis, de mon pays, de mon travail. Il n’y a pas que Koh-Lanta dans la vie. »

Avant de conclure : « Ils ont raison. Je ne me suis pas investi à fond dans l’équipe. C’est se retrouver dans une équipe de 6 au lieu de 10 qui a tout chamboulé. A 10, on garde les sportifs, même s’ils jouent solos, pour faire avancer l’équipe jusqu’à la réunification. A 6, c’est un combat de coqs et on élimine les fortes personnalités comme moi. »