Buzz
Partager sur

Koh-Lanta Les 4 Terres: Samuel balance sur les scènes non diffusées !

Koh-Lanta Les 4 Terres: Samuel balance sur les scènes non diffusées !

Dans une interview accordée à Lindependant, Samuel (Koh-Lanta) a fait de nombreuses confidences sur les scènes non diffusées par TF1 !

Ce vendredi 4 septembre, TF1 a diffusé un nouvel épisode de Koh-Lanta, Les 4 Terres avec Samuel. Les fans ont assisté à l’abandon de François suite à une blessure. A l’élimination de Carole chez les Bleus et au retour de Marie France chez les Oranges.

En revanche, une épreuve a fait parler d’elle sur la Toile. Il s’agit de l’épreuve de confort de Koh-Lanta. Les candidats devait plonger en plein milieu de l’océan. Ils avaient pour but de récupérer des pierres sous l’eau. Ils devaient aussi relier des bouées entre elles.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que tous les candidats de Koh-Lanta n’avaient pas la même facilité. Dans un 1er temps, Mathieu est moniteur de plongée. De son côté, Samuel a donné des infos au sujet de cette épreuve.

Dans une interview accordée à Lindependant, il a confié : « C’était pas évident. On est arrivé en bateau avec une houle au taquet. Certains ont vomi pendant le trajet. On était tous transis de froid. Le jeu a aussi été long à se mettre en place avec beaucoup d’attente ».

Koh-Lanta Les 4 Terres: Samuel balance sur les scènes non diffusées !

Samuel (Koh-Lanta) raconte ses journées sur l’île

Samuel (Koh-Lanta) a aussi ajouté : « Nous, les Violets, ça faisait quatre jours qu’on n’avait pas mangé. On n’avait pas de feu, rien à bouffer, la flotte… On n’arrivait pas en grande forme« .

Le candidat de télé réalité a aussi révélé : « Il nous fallait plus d’une heure pour couper une coco. Vu qu’on avait de gros problèmes de sommeil, on se réveillait aussi avec la nature. Sur les coups de 6h du mat’ ».

Il a aussi expliqué : « On se mettait en route de façon lente. Et puis on faisait tous un peu la même chose. On rangeait le camp. On cherchait des noix de coco, de la canne à sucre. Et on faisait sécher le linge (…) ».

L’homme a aussi déclaré : « Et puis, la journée était rythmée par les jeux. Il nous fallait entre trois et quatre heures pour arriver sur site. Ensuite, sieste. On dormait mieux le jour que la nuit ».

Pour finir, l’aventurier de Koh-Lanta a aussi conclu : « Les images parlent assez bien. Et je suis content de ça. Ils ont des heures et des heures de rush. Mais ils arrivent à retranscrire la situation de manière assez fidèle ».

Afficher +