fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta les 4 Terres: Angélique très impressionnée par Denis Brogniart ! (ITW)

Après Alexandra et Adrien, c'est à Angélique de nous parler de son aventure Koh Lanta. La préparation, les caméras... Elle nous dit tout !

Dans cette nouvelle interview spéciale Koh Lanta, on discute avec Angélique de sa participation à l’émission. Au programme donc, préparation à l’aventure, présence des caméras et Denis Borgniart… C’est parti !

Quelles sont les trois qualités nécessaires pour être un bon aventurier ?

Angélique : Pour moi, les trois qualités nécessaires pour être un bon aventurier c’est tout d’abord la détermination. Vraiment, si tu vas à Koh Lanta, et que tu n’es pas déterminé c’est compliqué pour aller loin parce qu’on a toujours des moments où on a envie d’abandonner, où on est un peu plus faible et où on se dit « j’y arriverai pas ». En fait il faut toujours rester déterminé et croire en soi et dire « non mais en fait si, j’y vais, je n’ai pas fait tout ça pour rien ». Donc voilà la détermination !

La vie en communauté, voilà parce qu’il faut savoir qu’on est tout le temps ensemble. On se retrouve avec des gens qu’on ne connaissait pas juste avant ! Vivre en communauté c’est important parce qu’il y a des éliminations. Donc si t’es drôle, que tu fais rire tout le monde, les gens vont bien t’aimer. Si tu sers dans le camp et que tu es utile ils vont t’aimer aussi. Mais voilà, si tu te fais un peu trop remarquer on va vouloir t’éliminer !

Et ensuite bah la vie sur le camp. Savoir faire du feu, aller chercher du bois, se rendre utile, c’est tellement important. Je m’en suis rendu compte. Maintenant, je ne suis pas la meilleure à ce niveau là, on ne va pas se mentir. Mais en tout cas, c’est une qualité à avoir pour être un bon aventurier !

Est-ce que tu t’es préparée avant le tournage ?

Angélique : Je ne me suis pas réellement préparée. En fait, j’ai juste pris une coach sportive pour un mois.  J’avais pris une coach sportive parce que je ne suis pas très sportive, même si on pourrait croire avec mon corps « athlétique » comme on dit.  Mais pas du tout, donc j’ai pris des séances. Je faisais du sport deux fois par semaine et après j’ai un métier où je bouge beaucoup donc je me dépense beaucoup. Mais je ne me suis pas réellement préparée à Koh Lanta.

J’ai beaucoup mangé, j’ai énormément mangé. J’essayais de me faire beaucoup de repas, genre quatre repas par jour ou quoi, parce que j’avais vraiment peur que, si éventuellement j’arrivais loin dans l’aventure, de ne pas pouvoir puiser dans ma graisse et que ça puise dans mes muscles. Je ne voulais pas en arriver là parce que, sinon, j’aurais été trop fatiguée. Donc j’ai beaucoup beaucoup beaucoup mangé pour grossir.

Mais je ne me suis pas réellement préparée à faire du feu ou autre, d’ailleurs ça se voit. Voilà, je me suis un petit peu préparée on va dire, je me suis réellement préparée mentalement.

Est-ce que vous parlez avec les caméramans ?

Angélique : Oui on peut parler avec les caméramans.  Après voilà c’est pas une grande discussion. On ne parle pas de nos vies. Moi, j’essayais de leur soutirer des infos, mais rien,  ils lâchent rien du tout !  On reste sur du « comment tu vas ? » « ça va »,  c’est tout, on reste sur du basique mais on n’a pas plus d’informations.

Ils nous donnent rien, vraiment. C’était dur. Moi j’essayais pourtant, d’essayer de leur faire un grand sourire pour essayer d’avoir quelque chose, mais ça marchait pas malheureusement. Moi, ça m’a fait du bien de voir d’autres personnes. Ça fait toujours plaisir de les avoir avec nous et de pouvoir rigoler avec d’autres personnes que les gens qui sont sur le camp.

Denis est-il aussi sympa et charismatique qui en a l’air ?

Angélique : Denis est charismatique de fou ! Moi, le premier jour où je suis arrivée, déjà j’étais tellement contente de le voir et de le rencontrer. Il est très pro, très carré dans tout ce qu’il fait donc vraiment, je ne vais pas mentir, j’avais l’impression d’avoir cinq ans et je ne savais pas quoi dire, je bégayais. J’arrivais pas à parler, il m’a énormément impressionnée.

Denis est vraiment très charismatique et il a une aura de fou quand il parle. Il pose ses mots. Voilà, Denis, quand il est content ou qu’il n’est pas content, il est impressionnant et il est très gentil. Il est très très sympa vraiment.

Qui aurais-tu aimé affronter sur Koh Lanta, toutes saisons confondues ?

Angélique : Sur Koh-Lanta, toutes saisons confondues, j’aurais bien aimé affronter Naoil.

Alors je sais, c’était il n’y a pas si longtemps, parce que c’est la gagnante du précédent Koh Lanta. Mais Naoil, pourquoi, parce que vraiment j’adore sa force de caractère. Elle est déterminée de fou, elle est sensible, elle est gentille, elle a une force de caractère de fou. Vraiment j’adore Naoil. J’aurais vraiment aimé l’affronter, ça aurait été une fierté, et même de pouvoir gagner. Voilà, il y a ce genre de personne où, vraiment… j’ai pas d’admiration hein mais c’est vraiment quelqu’un que j’estime beaucoup, dans le sens où je la trouve vraiment forte mentalement.