fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Hada, choquée par les insultes qu’elle a reçues sur les réseaux sociaux !

Koh-Lanta: Hada, choquée par les insultes qu’elle a reçues sur les réseaux sociaux !

Dans une interview pour Gala, Hada de Koh-Lanta a confié avoir été choquée et blessée par les insultes qu’elle a reçues sur les réseaux sociaux

Quand on participe à une téléréalité, il faut être prêt à recevoir des insultes et des critiques chaque jour. Malheureusement, on peut être le candidat le plus apprécié de toutes les émissions, il y a aura toujours des personnes pour se montrer méchantes et critiques envers nous. Hada de Koh-Lanta semble ne pas avoir été préparée psychologiquement à cela. En effet, dans une interview pour Gala, celle qui a été éliminée la semaine dernière, a confié avoir été blessée par les commentaires négatifs reçus sur les réseaux sociaux.

Koh-Lanta : Hada, choquée par les critiques

Hada a eu beaucoup de mal à faire face aux critiques reçues suite à sa participation à Koh-Lanta. En effet, la jeune femme a été critiquée et même reçu des insultes raciales il y a quelques temps. Elle a révélé dans une interview pour Gala :

« J’ai vu que les gens étaient très durs avec moi. J’en ai même pleuré, car j’ai reçu des insultes et des messages privés qui vont très, très loin sur moi, mes origines. Dans l’émission, je ne suis pas la fille qui gueule […] qui est mauvaise avec les autres. Dans la vie, je suis plutôt une fille qu’on aime bien. Quand on signe pour Koh-Lanta, on sait qu’on ne va pas plaire à tout le monde. Mais je sais ce que je vaux et je ne m’arrête pas à ça. »

Koh-Lanta : Hada parle de sa fragilité physique

Le malaise d’Hada, juste avant l’épreuve d’immunité, a été l’un des facteurs du lynchage de la candidate de Koh-Lanta. En effet, la jeune femme ne se sentait pas bien et s’est évanouie juste avant le jeu. Dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, Hada est revenue sur ce moment compliqué :

« J’avais du mal avec le goût de l’iode. Je n’arrivais pas à garder ce que je mangeais. Et comme j’avais beaucoup donné de ma personne pour faire le feu, mon corps commençait à me lâcher. Mon esprit était fort, mais je n’avais jamais ressenti ça physiquement. J’aurais pu continuer l’aventure, maintenant qu’on avait le feu. Mes coéquipiers ne m’en ont pas tenu rigueur. Ça n’a pas joué dans mon élimination. »