MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta Fidji: les plages où sont tournées les émissions, sont-elles louées par la production ?

Koh-Lanta Fidji: les plages où sont tournées les émissions, sont-elles louées par la production ?
Partage
Partager sur Facebook

Julien Magne, directeur des programmes d’ALP, a indiqué comment se déroulé le tournage sur les plages de Koh-Lanta Fidji

Chaque saison, des plages paradisiaques apparaissent sur les écrans lorsque l’on regarde Koh-Lanta. Mais comment les productions parvient-elle à tourner sur ces plages là ? Sont-elles gratuites ? Doivent-elles être louées ? Julien Magne, directeur des programmes d’ALP et de Koh-Lanta Fidji a répondu à cette question.

Koh-Lanta Fidji : la production négocie avec les locaux

Parfois, les plages sont louées, et parfois non. Voici comment Julien Magne a résumé la situation pour tourner sur les plages. Ce dernier a d’abord indiqué : « Nous faisons un gros travail en amont : rencontrer les gens qui vivent là-bas, les mettre en confiance, leur expliquer ce que l’on fait, ce qu’on veut faire. Il faut expliquer aux locaux le jeu que l’on veut faire car dans certains pays ils ne le connaissent pas. »

Avant d’expliquer comment les choses s’étaient passées pour Koh-Lanta Fidji : « Parfois elles peuvent être louées, d’autres non. Aux Îles Fidji par exemple, elles appartiennent à des communautés, à des villages. A partir du moment où les candidats arrivent sur leur campement, plus personne n’a alors accès aux plages par l’intérieur des terres ou par la mer. Au préalable, la production montre sur des cartes les endroits réquisitionnés pour les besoins du tournage. »

Koh-Lanta Fidji : et la nourriture ?

Et pour ce qui est de la nourriture ? Il peut arriver dans Koh-Lanta Fidji, que les candidats aient épuisé toutes les réserves misent à leur disposition. Comment-font ils alors pour s’alimenter. Cette fois-ci, c’est le média TV Mag et l’animateur Denis Brogniart qui ont répondu à cette question :

« La production ne laisse pas les aventuriers ingurgiter tout et n’importe quoi. L’eau potable, élément vital numéro un, est mise à disposition dans un réservoir enseveli à quelques mètres de chaque campement. Il revient aux candidats de le localiser, les équipes techniques se chargeant de remplir régulièrement cette réserve. Quant aux denrées comestibles, elles vont du riz aux fruits et noix de coco en passant par le manioc et les produits de la mer. Là encore, rien n’est acquis: il faut les dénicher, les gagner parfois et les cuisiner ».

Autres vidéos recommandées pour vous