fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta Fidji: Delphine indique comment elle a vécu son élimination !

Koh-Lanta Fidji: Delphine indique comment elle a vécu son élimination !

Dans une interview pour Melty, Delphine a indiqué comment elle avait vécu le fait d’être la première éliminée de Koh-Lanta Fidji

Quelques jours seulement après être arrivée dans Koh-Lanta Fidji, Delphine a été éliminée de l’aventure. Mais la candidate ne semble pas rancunière et ne regrette absolument rien d’après les propos qu’elle a tenus pour Melty.

Koh-Lanta Fidji : Delphine n’est pas en colère

Rares sont les fois où les candidats éliminés de Koh-Lanta ne sont pas énervés contre leurs collègues, ou n’ont pas de regrets. Pourtant, Delphine fait partie de cette catégorie. En effet, malgré le fait d’avoir été la première à quitter Koh-Lanta Fidji, la candidate est fière d’elle et n’a aucune rancœur :

« Je n’ai rien à me reprocher, j’ai participé aux deux épreuves et j’ai totalement rempli mon rôle, sur le camp, j’ai construit la cabane et j’ai aidé Manu qui essayait désespérément de faire du feu. Rougir ne sert à rien, j’ai fait le job comme on dit, après voilà. Je n’ai pas du tout de colère ou de ressentiments envers mes collègues de l’équipe. Je comprends les autres, ça se jouait entre Marguerite et moi, à ce stade du jeu, il n’y avait pas grand chose à faire. À ce stade du jeu, le sentiment qui domine, c’est la frustration. Je rêvais de Koh Lanta, et j’ai dû immédiatement repartir. Au jour d’aujourd’hui, c’est comme si je n’avais pas fait Koh Lanta, je ne rêve que d’une chose, c’est d’y retourner ! »

Koh-Lanta Fidji : Delphine parle de l’élimination

Delphine est lucide. Tout le monde s’entendait très bien dans son équipe. Personne n’avait déçu sur les épreuves, ou n’avait agacé sur le camp. Le vote pour éliminer le premier de Koh-Lanta Fidji s’est donc fait sur les premières impressions comme elle l’a indiqué :

« On en avait discuté avant, et on était tous d’accord pour dire que c’était une élimination compliquée. On s’entendait bien humainement, il n’y avait pas de tire-au-flanc, on n’avait pas de reproches à faire sur les épreuves. C’est dommage, parce que s’il y a avait eu un mouton noir, ça aurait été beaucoup plus simple. Même au niveau de la personnalité, personne n’agaçait les autres. Donc on savait que ça allait se jouer sur les premières impressions, et sur comment composer l’équipe pour la suite. On connaît Koh Lanta, il faut des gens très physiques, et souvent les premiers candidats éliminés sont des femmes, plutôt âgées et moins sportives. Donc ça s’est joué entre Marguerite et moi, mais les votes étaient serrés ! Je suis quand même contente de ne pas être partie avec neuf votes contre moi, ça m’aurait un peu touché. »