MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta Fidji: clashs, éliminations, abandons et dernières informations !

Koh-Lanta Fidji clashs, éliminations, abandons et dernières informations grande
Partage
Partager sur Facebook

Koh-Lanta Fidji a débuté et MCE vous propose de retrouver toute l'actualité de l'émission. Découvrez toute les dernières informations !

Koh-Lanta Fidji est reparti pour une nouvelle saison. Comme chaque année, les aventuriers font preuve de courage et de stratégie dans l’espoir de gagner l’aventure. MCE a décidé de vous résumer chaque jour toutes les actualités sur l’émission présentée par Denis Brogniart. Il va y avoir du clashs, de nombreuses éliminations et MCE vous propose toutes les dernières informations.

Koh-Lanta Fidji: clashs, éliminations, abandons et dernières informations !

Koh-Lanta Fidji: découvrez le gros craquage de Thomas en rentrant en France !

Sur Instagram, Thomas a avoué avoir craqué en rentrant en France. Le candidat de Koh-Lanta Fidji n’a pas pu résister à un burger, des frites et des bonbons.

C’est sur Instagram que Thomas a partagé son « craquage ». En effet, quelques jours après être rentré de Koh-Lanta Fidji, le jeune homme s’est fait un énorme plaisir : « retour à la réalité. L’un des plus gros manques pendant Koh-Lanta, c’est évidemment la faim… Donc le seul point positif du retour, c’est de pouvoir manger, manger et encore manger ! »

Une publication partagée par Thomas Koh-Lanta Fidji 🤘🏼 (@thomaskohlanta) le

Koh-Lanta Fidji: découvrez pourquoi Thomas a participé à l’émission !

Tout correspond à Thomas dans Koh-Lanta Fidji. En effet, le jeune homme a indiqué à TV Mag, que le programme contenait tout ce qu’il recherchait. C’est donc pour cette raison qu’il s’inscrit systématiquement au casting depuis qu’il a l’âge d’y participer : « Depuis trois ans et depuis que j’ai l’âge requis pour pouvoir participer, je m’inscrit systématiquement. Koh-Lanta est un cocktail de sensations qui me correspondent totalement: la compétition, la survie, la stratégie et l’aventure humaine. Et j’ai eu la chance d’être retenu pour les Fidji. Mes proches ont pu me reconnaître à la télévision tel que je suis vraiment. »

De plus, il a confié regarder la version américaine depuis longtemps : « Je suis un passionné du programme et je regarde également Survivor aux Etats-Unis. J’ai pu faire des comparaisons et me rendre compte qu’il ne se passe pas du tout les mêmes choses d’un pays à un autre. Je suis quelqu’un qui adore le côté stratégique et ludique de Koh-Lanta. Il y a obligatoirement des choix à faire et des alliances à établir pour aller loin, même si c’est parfois mal vu ou mal compris de la part des téléspectateurs. »

Koh-Lanta Fidji: Mel balance, « les réseaux sociaux vont me faire rigoler » !

Mel a été comparée à Clémentine après avoir réussi à faire éliminer Marvyn dans Koh-Lanta Fidji. Et quand on est un fan du programme, on sait qu’il ne s’agit pas forcément d’un compliment quand on est comparé à Clémentine. Mais la jeune femme s’en moque. En effet, elle a confié au micro de Télé-Loisirs :

« Soit les gens arrivent à différencier le jeu de la vraie vie soit ils ne le font pas ; tant pis ! Il va sûrement y avoir des pages Facebook « pour que Mel ne gagne pas Koh-Lanta ». Je vais en rigoler, je suis détachée, je sais que c’est un jeu. J’assume mes stratégies. J’ai eu la chance de parler avec Clémentine. Elle m’a donnée quelques conseils. Elle a eu un mental d’acier et a su passer au dessus de tout ça. Je vais essayer de faire de même ! »

Koh-Lanta Fidji: Marvyn parle de sa relation compliquée avec sa famille !

Marvyn a quitté le foyer familial très tôt. A cause de cela, il s’est éloigné de sa famille et vit désormais en Bretagne. Il garde toujours des nouvelles de sa mère et ses frères mais aucune de son père. Le candidat de Koh-Lanta Fidji a indiqué pourquoi son papa était absent dans sa vie :

« J’ai toujours été en contact avec ma mère et mes frères. Mais comme je vis en Bretagne, on se voit moins. Ça n’empêche pas que ça reste assez compliqué. En fait, mon père est parti très tôt de chez nous. Ça ne se passait pas bien avec ma mère. Il nous a laissés. Ma maman travaillait en tant que surveillante, avec un salaire qui subvenait difficilement à nos besoins. Il n’a jamais payé de pension alimentaire et ne s’est pas occupé de nous. Si je suis parti en Bretagne, c’est parce que j’avais besoin de respirer. Je voulais lui montrer qu’à travers Koh-Lanta, elle n’avait pas besoin de s’inquiéter pour moi. Peut-être que mon père – s’il regarde l’émission – va s’apercevoir qu’on s’en est très bien sortis sans lui. »

Koh-Lanta Fidji: les plages où sont tournées les émissions, sont-elles louées par la production ?

Parfois, les plages sont louées, et parfois non. Voici comment Julien Magne a résumé la situation pour tourner sur les plages. Ce dernier a d’abord indiqué : « Nous faisons un gros travail en amont : rencontrer les gens qui vivent là-bas, les mettre en confiance, leur expliquer ce que l’on fait, ce qu’on veut faire. Il faut expliquer aux locaux le jeu que l’on veut faire car dans certains pays ils ne le connaissent pas. »

Avant d’expliquer comment les choses s’étaient passées pour Koh-Lanta Fidji : « Parfois elles peuvent être louées, d’autres non. Aux Îles Fidji par exemple, elles appartiennent à des communautés, à des villages. A partir du moment où les candidats arrivent sur leur campement, plus personne n’a alors accès aux plages par l’intérieur des terres ou par la mer. Au préalable, la production montre sur des cartes les endroits réquisitionnés pour les besoins du tournage. »

Koh-Lanta Fidji: les candidats aidés pour trouver de la nourriture ?

Les candidats de Koh-Lanta Fidji sont peut-être lâchés sur une île déserte, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas assistés par la production. Celle-ci est là pour leur indiquer si ce qu’ils trouvent à manger est comestible ou non. Le site TV Mag a indiqué : « La production ne laisse pas les aventuriers ingurgiter tout et n’importe quoi. L’eau potable, élément vital numéro un, est mise à disposition dans un réservoir enseveli à quelques mètres de chaque campement. Il revient aux candidats de le localiser, les équipes techniques se chargeant de remplir régulièrement cette réserve. Quant aux denrées comestibles, elles vont du riz aux fruits et noix de coco en passant par le manioc et les produits de la mer. Là encore, rien n’est acquis: il faut les dénicher, les gagner parfois et les cuisiner. »

Denis Brogniart, lui, a ajouté : « Nous alertons les candidats sur ce qu’il ne faut pas manger. S’ils trouvent un aliment qu’ils ne connaissent pas, ils posent la question à la production pour savoir s’il est comestible. »

De plus, la production de Koh-Lanta Fidji peut parfois être amenée à planter du manioc lorsque les ressources des candidats s’épuisent :

« Lorsque les ressources deviennent insuffisantes à proximité du campement des candidats, la production peut être amenée à disséminer des plants de manioc ou des bananes mais en laissant le soin aux aventuriers de les trouver. »