fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta Fidji: André se confie sur son incroyable perte de poids !

Koh-Lanta Fidji: André se confie sur son incroyable perte de poids !

Dans une interview pour Télé-Loisirs, André s’est confié sur sa perte de poids au cours de son aventure dans Koh-Lanta Fidji

André est arrivé dans Koh-Lanta Fidji avec quelques kilos en trop. S’il n’est pas arrivé au bout de l’aventure, le jeune homme peut se satisfaire sur plusieurs points. Il a bluffé beaucoup de candidats et de téléspectateurs sur les épreuves. De plus, il a perdu énormément de poids. Interrogé par Télé-Loisirs, il a indiqué combien il en avait perdus.

Koh-Lanta Fidji : la perte de poids d’André

La perte de poids d’André est plus qu’incroyable. Le jeune homme a perdu entre 16 et 17 kilos durant son aventure dans Koh-Lanta Fidji. C’est ce qu’il a indiqué au micro de Télé-Loisirs : « J’ai perdu entre 16 et 17 kilos ! On était les 2 extrêmes avec Maxime (il a perdu 700 grammes, ndlr), on s’est pesés ensemble. »

En parlant de Maxime, André a avoué qu’il était très content d’être en binôme avec lui : « J’étais content. Avec Max, on s’entendait bien depuis le début. Quand on découvre le jeu d’immunité, je suis encore plus content d’être avec lui. On se dit que sur un parcours comme celui-là, on est assez complémentaires. Je ne lui en veux pas du tout, au contraire ! C’est grâce à son côté versatile que nous avons pu aller loin nous les Jeunes, avec Tiffany et Magalie. S’il n’avait pas fait ses petits retournements, Sébastien n’aurait pas été éliminé et nous n’en serions pas là ! »

Koh-Lanta Fidji : André et le pacte des rouges

André, Magalie et Tiffany sont parvenus à rester dans l’aventure, alors qu’ils étaient en infériorité numérique. En effet, ils étaient les seuls jaunes depuis la réunification. André a indiqué comment cela s’était passé dans Koh-Lanta Fidji : « A partir du moment où on est restés trois avec Tiffany et Magalie, on se concertait. On ne pouvait pas compter sur les autres, ils étaient aussi rouges à 100%, jusqu’à la mort, à part Maxime heureusement. C’était difficile mais cela mettait du piment. Si on avait été « plan-plan », cela n’aurait pas été drôle. Cela donnait de l’animosité et l’envie de continuer. »

Avant de parler du collier d’immunité de Romain : « Dans ma tête, c’était 50/50, j’étais partagé. Je me disais : « est-il fou ? Va-t-il réfléchir ? Est-il joueur à ce point-là ? ». Je pense que Romain avait vraiment hésité à le sortir ou non. Car s’il n’avait pas sorti son collier, il aurait pu avoir l’espoir d’aller au bout. Il a joué la sérénité et tant mieux pour lui. Romain l’a bien joué ! Il ne s’est pas laissé avoir. »