fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: le collier donné par Victor à Béatrice a-t-il joué en sa défaveur?

Koh-Lanta: le collier donné par Victor à Béatrice a-t-il joué en sa défaveur?
Partager
Partager sur Facebook

A son élimination, Victor a remis son collier d’immunité à la candidate de Koh-Lanta. Cela a-t-il joué en la défaveur de la candidate?

Si vous suivez tous les épisodes de Koh-Lanta, vous savez que Béatrice vient d’être éliminée de l’aventure. Pourtant, la jeune femme possédait un collier d’immunité, remis par Victor à son élimination. Mais la chef des jaunes ne s’attendait pas à être éliminée et c’est pour cela qu’elle n’a pas utilisé ce fameux collier. D’ailleurs, elle a indiqué dans un entretien accordé à TV Mag, si l’objet avait joué en sa défaveur au moment de la réunification. Elle explique:

 « C’est quitte ou double. Il me l’a donné devant tout le monde et en présence des deux autres chefs d’équipe. Tous les aventuriers étaient au courant. Mais j’ai fait abstraction de ce collier, j’ai fait comme si je ne l’avais pas. J’ai fait comprendre à mes coéquipiers des jaunes que ce n’est pas quelque chose que j’avais cherché à obtenir. Mais après la réunification, c’est un privilège qui a certainement joué contre moi. »

Koh-Lanta: tout le monde devait voter contre Maud

Eh si l’élimination de Béatrice est une surprise, c’est parce que la candidate de Koh-Lanta avait prévu, avec l’ensemble de son équipe, de voter contre Maud. Toutefois, Cindy en a décidé autrement et a mis en place une stratégie pour évincer la footballeuse professionnelle. Stratégie qui s’est avérée payante. D’ailleurs, la Bordelaise se félicite aujourd’hui de son coup de poker, et nous pouvons la comprendre.

La candidate de Koh-Lanta revient sur la stratégie qui aurait dû être adoptée normalement: « Oui, en majorité, c’est ce qui aurait dû être fait. Je savais qu’Angélique agaçait pas mal de monde et qu’elle ne s’entendait pas avec Nicolas. J’avais conscience que ça partait un peu dans tous les sens et cette dernière journée était pesante tellement les stratégies étaient nombreuses. Mais nous devions garder notre idée de départ, même les ex-bleus devaient voter contre Maud. »