fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Clémentine pensait-elle pouvoir remporter les poteaux ?

Koh-Lanta: Clémentine pensait-elle pouvoir remporter les poteaux ?
Partager sur Facebook

Dans une interview accordée à Melty, Clémentine a indiqué si elle pensait pouvoir remporter les poteaux de Koh-Lanta

Même si Clémentine était détestée par la plupart des téléspectateurs, ces derniers sont forcés de reconnaître que la jeune femme a fait un magnifique parcours dans Koh-Lanta. Elle a remporté énormément d’épreuves et a gagné les deux plus importantes : l’orientation et les poteaux. Pourtant, c’est Frédéric qui a été élu vainqueur par ses compagnons. Interrogée par Melty, Clémentine pensait-elle pouvoir aller aussi loin et remporter les poteaux.

Koh-Lanta : Clémentine ne pensait pas aller aussi loin

Elle avait le physique pour remporter les poteaux. Pourtant, elle ne pensait pas une seule seconde rester le plus longtemps dessus, par rapport à Frédéric et Vincent. En revanche, Clémentine avait la conscience d’avoir certaines capacités pour aller loin dans Koh-Lanta : « Non. Après sportivement parlant, je pensais avoir les capacités pour aller loin dans l’aventure. Mais Koh Lanta c’est aussi stratégique, donc tu ne peux pas être certain de la tournure des choses. Aujourd’hui, je réalise doucement mon parcours. »

Pour ce qui est de la victoire finale, Clémentine savait en revanche qu’elle n’allait pas remporter la victoire finale : « Non, parce que je m’y attendais. Fred mérite autant que moi de gagner. Au final, je suis contente d’être arrivée jusque là. Mes victoires sur les poteaux et la course d’orientation sont ma victoire de Koh lanta. »

Koh-Lanta : les larmes de Clémentine

A l’annonce de la victoire de Frédéric, Clémentine a fondu en larmes. Mais ce n’était pas parce qu’elle avait perdu Koh-Lanta. Si Clémentine a pleuré, c’était pour exprimer son soulagement :

« Elles exprimaient un énorme soulagement. Elles ne reflétaient aucune déception. C’était un mélange de tristesse et de bonheur. C’était des larmes positives. La pression qui retombe… Ça faisait six mois que je devais garder pour moi le fait d’avoir gagné la course d’orientation et les poteaux, et que je ne pouvais pas dire que j’avais perdu en finale contre Fred. Je le savais ».