fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Clémentine assure, « j’ai pris tellement cher que cela m’a renforcée » !

Koh-Lanta: Clémentine assure, « j’ai pris tellement cher que cela m’a renforcée » !
Partager sur Facebook

Dans une interview pour Télé-Loisirs, Clémentine a assuré que toutes les critiques qu’elle avait reçues dans Koh-Lanta, l’avaient renforcée

Cela faisait longtemps qu’une candidate n’avait été autant détestée que Clémentine dans Koh-Lanta. En effet, la jeune femme a subi une vague de critiques de la part des téléspectateurs et des internautes, tout au long de la saison. Mais pas de quoi abattre l’aventurière, bien au contraire.

Koh-Lanta : Clémentine, renforcée par les critiques

Mais si les haters de Clémentine pensaient que la jeune femme allait être touchée par les critiques, ils se trompent complètement. En effet, la finaliste de Koh-Lanta a indiqué être renforcée par tous les tacles qu’elle a reçus :

« Non. Pour moi, je suis populaire, même si ce n’est pas forcément comme je l’aurais voulu. Je n’en ai pas souffert. Ça a piqué au début, mais maintenant, j’ai très vite compris que cela allait être comme ça du début à la fin. J’ai pris tellement cher, ça m’a renforcée plus que tout. C’est vrai qu’aujourd’hui, on ne voit que le négatif, mais si vous saviez ce que je reçois également comme positif. Là, en ce moment, j’ai un message toutes les cinq minutes. Il y a peut être qu’un message sur cinquante qui est négatif. Tous ceux qui écrivent de la « merde » l’affichent. C’est rare qu’on me l’envoie en message perso. »

Koh-Lanta : les larmes de Clémentine

Tout comme Frédéric, Clémentine a versé quelques larmes lorsque Denis Brogniart a révélé le nom du gagnant de Koh-Lanta. Mais il ne s’agissait pas de larmes de tristesse. C’était du soulagement qu’a ressenti l’aventurière comme elle l’a précisé au micro de Télé-Loisirs :

« Elles exprimaient un énorme soulagement. Elles ne reflétaient aucune déception. C’était un mélange de tristesse et de bonheur. C’était des larmes positives. La pression qui retombe… Ça faisait six mois que je devais garder pour moi le fait d’avoir gagné la course d’orientation et les poteaux, et que je ne pouvais pas dire que j’avais perdu en finale contre Fred. Je le savais. »