fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Cindy balance « mon aventure a basculé quand j’ai trouvé le collier »!

Koh-Lanta: Cindy balance « mon aventure a basculé quand j’ai trouvé le collier »!

La candidate de Koh-Lanta possède un collier d’immunité. Elle fait savoir à 20 Minutes que cela était une étape importante dans le jeu

L’aventure Koh-Lanta commence à toucher à son but. Il reste de moins en moins d’aventuriers et tous ceux qui restant, ont de grandes chances de remporter le programme. Parmi eux, Cindy. La candidate bordelaise suscitait pourtant beaucoup de questions au début de l’aventure. En effet, la jeune femme ne semblait pas vraiment investie dans la vie de son camp. Pourtant, au fil des épisodes, la candidate s’est révélée. Prouvant qu’elle pouvait être redoutable sur les épreuves. De plus, elle est désormais très confiante depuis la réunification. Mais cette confiance est arrivée au moment où elle a trouvé son collier d’immunité comme elle l’explique dans un entretien pour 20 Minutes:

 « C’est ce qui fait tout basculer dans le jeu. Je me sens plus forte, protégée. Et je sais que personne ne s’en doute, qu’on ne me soupçonne pas. Je me dis que je pourrais faire basculer le jeu si on était en danger. Ça me donne confiance en moi. C’est ce qui me permet d’oser prendre la parole. »

Koh-Lanta: Cindy, flemmarde?

Comme nous vous l’indiquions, beaucoup ne misait pas sur Cindy. Le fait qu’elle se fasse bronzer plutôt que d’aider sur le campement ne nous permettait pas de croire en ses chances d’aller au bout. Mais depuis peu, la candidate de Koh-Lanta se révèle. Eh depuis qu’elle a trouvé son collier, la Bordelaise est en pleine confiance. Toujours dans la même interview, elle s’explique sur son « manque d’investissement » au début de l’aventure: « Je bossais comme tout le monde. On ne le voit pas forcément dans les épisodes. Mais quand il y avait des temps libres, j’en profitais complètement. Pour moi c’est juste du bon sens quand on est sur une île paradisiaque. On vit déjà dans des conditions difficiles, il faut profiter des bons moments. »

La candidate de Koh-Lanta conclut ensuite en avouant qu’elle ne s’était pas vraiment préparée physiquement pour l’émission: « C’est allé très vite. On m’a prévenue en septembre, un mois avant mon départ, et j’avais fait les ferias tout l’été. Je n’ai rien fait de particulier. Je savais que je n’étais pas mauvaise en sport, que donc je ne serais ni mauvaise ni bonne. Est-ce que finalement ça n’est pas une bonne stratégie d’être dans le ventre mou de l’équipe ? Avec le recul, je pense que si. »