fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Chloé, paralysée et dans un fauteuil roulant pendant 4 mois!

Koh-Lanta: Chloé, paralysée et dans un fauteuil roulant pendant 4 mois!

Pour France Dimanche, Chloé, candidate de Koh-Lanta, a fait savoir qu’elle avait souffert d’une maladie, l’obligeant à rester dans un fauteuil roulant durant 4 mois

Les téléspectateurs de Koh-Lanta étaient ravis il y a quelques jours, lorsque la nouvelle saison était enfin diffusée. Il y a quelques jours, les nouveaux aventuriers sont apparus à la télévision et les fans ont pu les découvrir. Parmi eux, Chloé. La jeune maman des Landes l’a tout de suite annoncé dans son portrait, c’est une grande gueule, et n’est pas sportive. Toutefois, elle revient de très loin. La candidate aurait pu ne jamais remarcher de sa vie comme elle l’a fait savoir dans une interview pour France-Dimanche.

Koh-Lanta: Chloé dans un fauteuil

Oui, Chloé a failli ne plus retrouver l’usage de ses jambes à cause d’une maladie. Il y a quelques années, la candidate de Koh-Lanta a fait savoir qu’elle avait été paralysée du « nombril aux orteils »: « Perdre l’usage de ses jambes à 28 ans, ça fait bizarre. J’étais paralysée du nombril aux orteils. Le plus étrange, c’est qu’on ne sait pas comment c’est arrivé, ça reste un mystère. les symptômes sont apparus du jour au lendemain. »

Avant d’ajouter: « J’ai d’abord cru à un problème de thyroïde. On m’a finalement fait une ponction lombaire et c’est là que les médecins ont découvert que c’était grave. J’ai dû me résoudre à vivre dans un fauteuil roulant. Et je n’ai réussi à me mettre debout qu’au bout de quatre mois.Avec la volonté, j’ai réussi à remarcher et j’en suis fière. Cette épreuve m’aura donné des ailes et appris à profiter de la vie à fond ».

Koh-Lanta: Victor et Chloé

En tout cas, s’il y a bien un candidat de Koh-Lanta qui se moque du passé de Chloé et qui est prêt à l’évincer, c’est bien Victor. Dans une interview, celui qui a été éliminé, mais qui va revenir, a fait savoir pourquoi sa relation avec la jeune maman n’était pas au beau fixe:

 « Le vrai point qui a posé problème est son implication sur le camp. Dans les premiers jours d’aventure, elle était très faible. Avec un problème médical lié à ses lunettes de vue. Je ne sais pas si c’est vraiment ça qui a joué. Mais le résultat pour l’équipe rouge, c’est qu’on a construit le camp et qu’on s’y est investi à six. Pour moi, c’était un vrai problème. Sachant que sur les épreuves, elle avait aussi un niveau en dessous du groupe ».