fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Brice évoque sa stratégie ratée « j’ai brûlé les étapes »!

Koh-Lanta: Brice évoque sa stratégie ratée « j’ai brûlé les étapes »!

Dans un entretien pour Télé-Loisirs, le candidat de Koh-Lanta a évoqué sa stratégie à éliminer Cindy. Qui s’est avéré être un échec

Cindy reste finalement en course. Les fans de la candidate de Koh-Lanta étaient sans doute inquiets en découvrant la stratégie menée par Brice. En effet, le jeune homme complotait dans le dos de celle qui est parvenue à évincer Béatrice. Toutefois, cette stratégie s’avère être un échec. Car c’est l’aventurier qui en a fait les frais. En effet, lui et Sophie, liés à cause des « destins liés » ont été éliminés dans le dernier épisode diffusé du programme. Le jeune homme, interrogé par Télé-Loisirs, revient sur sa tactique qui ne s’est pas avérée payante. Il explique avoir brûlé les étapes:

 « Si, j’ai brûlé les étapes. C’est ce qui me coûte ma place. On m’avait déjà vu parler stratégies en arrivant à la réunification. J’étais un peu stressé à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes. »

Koh-Lanta: Cindy, plus stratège que Brice

Brice reconnaît sa défaite et sa stratégie pas assez réfléchie. Il reconnaît également que Cindy a fait preuve de plus de maturité que lui. D’ailleurs, le candidat de Koh-Lanta pense que son âge a beaucoup joué sur son élimination. S’il avait participé à l’aventure en étant « plus vieux », il aurait pu mener de meilleures stratégies selon lui: « Elle est plus mature que moi. De par mon jeune âge, j’ai tendance à m’éparpiller. La fougue de mes 24 ans m’a porté préjudice. J’ai aussi souffert dès le départ d’un manque de confiance en moi. Et je n’étais pas à mon aise dans ce clan réunifié. J’étais très bien dans mon équipe bleue. »

Mais ce qui porte vraiment préjudice à Brice, c’est la réunification. En effet, le candidat de Koh-Lanta fait savoir qu’une fois les clans réunifiés, il ne trouvait plus sa place dans l’aventure. Il aurait aimé que son équipe bleue reste unie et ne disloque pas, jusqu’à la fin: « Je m’entendais bien avec tout le monde. Mais je n’avais pas ces moments solitaires que je pouvais avoir dans le camp bleu. Où je pouvais m’isoler facilement. »