fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Brahma indique pourquoi il a décidé d’abandonner !

Koh-Lanta: Brahma indique pourquoi il a décidé d’abandonner !

Dans une interview pour TV Mag, Brahma a enfin expliqué son choix d’abandonner Koh-Lanta en plein milieu de l’aventure

Si vous avez visionné le dernier épisode de Koh-Lanta, vous avez pu découvrir que Brahma avait décidé de quitter le programme. Cet abandon a beaucoup énervé la production et certains candidats n’ont pas compris son choix. L’aventurier a enfin expliqué pourquoi il avait décidé de rentrer en France, au micro de TV Mag.

Koh-Lanta : Brahma explique son choix

L’éloignement avec sa famille a beaucoup joué sur le moral de Brahma. C’est l’une des principales raisons qui l’a poussé à arrêter Koh-Lanta. L’aventurier aux cheveux longs a indiqué : « C’est l’accumulation des difficultés de l’aventure avec les conditions climatiques et la rupture avec mes proches. C’était davantage un abandon mental que physique. J’avais besoin de retrouver mon quotidien. J’étais venu pour connaître mes limites, tenter de les dépasser et sortir de ma zone de confort. Et je suis allé bien au-delà de mes possibilités. »

Alors pourquoi n’a-t-il pas simplement demandé à ses coéquipiers de l’évincer durant le conseil ? Il l’a fait mais ces derniers ont refusé : « J’avais partagé avec eux mon ressenti et le fait que je me sentais épuisé intérieurement. J’avais pris le soin de le dire à mes coéquipiers. Ils avaient l’information mais, à côté, ils savaient aussi que Félicie était arrivée au bout de ses limites et ils ont fait le choix de l’éliminer. »

Koh-Lanta : le choix de l’équipe de Brahma

L’évincer durant le conseil aurait permis aux Bleus d’accueillir un nouveau candidat. Mais en abandonnant, cela n’était pas possible. Brahma a donné son avis sur le choix de son équipe, de ne pas l’éliminer dans Koh-Lanta :

« Il y avait des avantages et des inconvénients. Certes je n’ai pas été remplacé dans l’équipe et les bleus se sont retrouvés en infériorité numérique par rapport aux rouges. Mais en perdant un garçon, ils n’étaient plus confrontés au problème de la boule noire (lors des précédentes épreuves, les bleus devaient tirer au sort le garçon qui ne participerait pas pour être à égalité avec les rouges, ndlr). Cela a évité à Vincent, Frédéric, Yves et Corentin de devoir se priver d’épreuve. »