fbpx
Buzz
Partager sur

Koh Lanta: Benoît raconte comment il est tombé amoureux de Jesta !

Les deux jeunes candidats emblématiques de Koh Lanta sont en couple depuis la fin de leur aventure, et Benoît raconte comment ça c'est fait

Entre Jesta et Benoît c’est l’amour fou. Les deux aventuriers se sont rencontrés sur le tournage de cette saison de Koh Lanta.  Pourtant durant l’aventure aucun des deux ne s’était rapproché de l’autre. Benoît nous raconte donc comment leur coup de foudre s’est produit…

Koh Lanta: Une histoire d’amour qui a débuté 2 mois après la fin du jeu

Et le jeune homme qui ne cache pas son histoire d’amour s’est expliquer. Il raconte comment il a su qu’il était amoureux de Jesta. « On est rentrés en France chacun de son côté. Et, au fur et à mesure que l’on se revoyait avec les autres candidats de Koh-Lanta pour faire la fête et échanger sur notre aventure, je me suis aperçu qu’elle me manquait. C’est devenu une évidence deux mois après être revenu du Cambodge ». 

C’est ainsi que le vendeur de vêtement a su qu’il était sous le charme de l’ancienne Miss Prestige. La jeune femme a d’ailleurs elle aussi donné son avis sur son couple: « On est toujours aussi inséparables, amoureux et je pense que cela va durer très longtemps« . Une histoire qui semble promettre de belles années d’amour.

Koh Lanta: Mais il faut aussi savoir gérer le tempérament de Jesta pour Benoît

Mais Jesta a un fort caractère qui n’est pas toujours facile à vivre. Comme l’avoue celui qui partage sa vie désormais : »Jesta, c’est parfois le feu, le diable. Elle s’emballe très vite. » Et ce n’est pas tout il insiste: « Jesta, il faut la calmer parfois : elle agit avant de réfléchir ».

Et par exemple ce qui la met hors d’elle en ce moment c’est les propos négatifs qu’a tenu Bruno à son égard. Jesta s’explique:  « Quand Bruno dit que Ludivine est plus méritante que moi, je lui réponds ceci : ‘Bruno, qui es-tu pour dire ça !’ Moi, je n’ai pas eu d’équipe, ni avant ni après la réunification. J’ai dû faire mon chemin toute seule. Je ne dois ma place à personne. »