Buzz
Partager sur

Julien Bert se confie sur l’affaire de trafic de stupéfiants !

Partage
Partager sur Facebook

Julien Bert se trouve dans de beaux draps depuis 2015. Il se confie seulement maintenant sur l'affaire de trafic de stupéfiants !

Julien Bert a énormément de fans. En effet le candidat de télé-réalité semble très apprécié dans les émissions notamment Les Marseillais où son retour reste attendu pour bientôt. Mais une affaire vient de refaire surface et cela ne semble pas bon pour lui. Il est impliqué dans un trafic de stupéfiants qui date de 2015. Le procès s’ouvre seulement maintenant. MCE vous en dit plus.

Julien Bert mal en point

En effet le candidat de télé-réalité ne semble pas au mieux en ce moment. Une partie de son passé refait surface. Il est actuellement jugé dans une affaire de trafic de stupéfiants depuis quelques jours. L’affaire remonte à 2015. Il a fait un court passage en prison avait-il avoué dans le bain de Jeremstar. Un internaute a expliqué sur Twitter ce qu’il en était. « Donc le procès a commencé à 13h30. Julien a raconté qu’il a rencontré des mecs en 2014 avec qui il a commencé à sortir. Ces mecs là lui ont proposé un voyage au soleil en République Dominicaine. Il sentait que c’était louche mais il y est allé. ».

« Julien devait emmener la Dotremont mais a emmené un pote car il allait y avoir plein de meufs là bas. Il sentait que c’était louche et que le mec était bizarre et limite menacant quand il lui a demandé de donner son téléphone. En échange : un tel prépayé avec 2 numéros enregistrés. Juste avant de partir le gars lui donne une enveloppe remplie de billets de 500€ tout en lui disant de faire la fête là-bas sans sortir du complexe hôtelier. La veille du retour le chauffeur leur a expliqué ce qu’ils allaient faire Julien et son pote : prendre des valises remplies de cocaïne. Julien dit avoir refusé catégoriquement, il s’est grave embrouillé avec le chauffeur et ils ont réussi à rentrer. », ajoute l’internaute.

Le candidat s’exprime

En effet Julien Bert a alors pris la parole via son Instagram. Il en dit plus sur le procès qui doit durer plusieurs mois. « S’il vous plait, arrêtez de raconter des conneries. Vous êtes lourds. Vous salissez mon image, ma famille… Respectez mes proches s’il vous plait et renseignez-vous avant de raconter des histoires. », a expliqué le jeune homme.