fbpx
Buzz
Partager sur

Julien Bert: il avoue avoir couché avec Fidji (LVDCB), « je me suis fait un plat de rustines ! »

Julien Bert: il avoue avoir couché avec Fidji (LVDCB), « je me suis fait un plat de rustines ! »

Dans le bain de Jeremstar, Julien Bert a avoué avoir couché avec Fidji. De quoi rendre Ricardo fou de rage

Il y a quelques semaines, Jeremstar révélé que Ricardo avait décidé de quitter le tournage de Friends Trip 2 en apprenant que son ex Fidji débarquait dans l’émission. La cause ? Le beau gosse tatoué avait appris qu’elle avait passé une nuit torride avec Julien Bert. Jusque là, l’ex d’Aurélie Dotremont ne s’était pas encore exprimé sur cette histoire. Mais c’est désormais chose faite car il a récemment accordé un entretien à Jeremstar où il a tout balancé.

Julien Bert a bien couché avec Fidji

La situation à l’air d’amuser Julien Bert à en croire les propos qu’il a tenus dans le bain de Jeremstar. En effet le beau gosse ne s’est pas gêné pour expliquer en détails ce qu’il s’était passé avec Fidji :

« Non, mais non, on s’est fait des bisous en fin de soirée…et j’ai plus de souvenirs! J’avais trop bu j’ai plus de souvenirs! Voilà voilà… Oui, je lui ai changé un pneu quoi! Je l’ai dépannée! Je me suis fait un petit plat de rustines et…(rires) D’ailleurs pour Ricardo, excuse-moi mais quand elle me dit qu’elle n’est plus avec et qu’elle ne va plus se remettre avec, je n’ai pas l’impression de voler la copine de quelqu’un quoi! »

Ricardo, fou de rage contre Julien Bert

Mais les déclarations de Julien Bert risque d’envenimer la situation. En effet, bien avant que l’ex d’Aurélie Dotremont balance tout dans le bain de Jeremstar, Ricardo s’était montré très en colère. Il avait déclaré :

« Elle m’a dit plein de belles paroles… Et deux heures après, elle se fait bouffer les seins et se fait « truquer » par Julien Bert dans sa chambre d’hôtel après un booking ! Il n’y a plus de respect, elle m’a craché dessus, je l’ai blacklisté ! Après, les filles se demandent pourquoi les mecs deviennent des chiens de la casse… Mais c’est à cause des meufs comme elle ! »