fbpx
Buzz
Partager sur

Julien Bert et Anthony Matéo drogués au Festival de Cannes?

Julien Bert et Anthony Matéo drogués au Festival de Cannes?
Partager
Partager sur Facebook

D’après les informations du Blogueur TVR, Anthony Matéo et Julien Bert auraient consommé de la drogue pendant le Festival de Cannes

Consommer de la drogue durant le Festival de Cannes est presque devenu monnaie courante. Mais quand cela est fait, il faudrait au moins prendre la peine de s’en cacher. D’autant plus lorsqu’on vient de se faire condamner pour une affaire de drogue. Apparement, cela ne semble pas déranger Julien Bert. En effet, selon les informations du BlogueurTVR, le jeune homme aurait consommé des produits illicites, avec son ami Anthony Matéo, à la vue de tous. Le blogueur explique:

 « Dernièrement Julien Bert était en procès pour une histoire de drogue ! Mais tout cela ne l’a pas arrêté, en effet, d’après mes informations exclusives, Julien Bert et Anthony Mateo ont commandé de la drogue lors de leur séjour à Cannes il y a quelques semaines ! »

Julien Bert condamné à cause de la drogue

Car oui, si vous n’étiez pas encore au courant, Julien Bert vient d’être condamné à deux ans de prison pour association de malfaiteurs. Pour l’instant, rien n’est définitif. D’autant plus que le jeune homme a fait appel de la décision. Car pour lui, il n’a rien à voir avec cette affaire. Présent sur plusieurs plateaux télés, il a raconté sa version des faits. D’après Julien Bert, un « ami » aurait profité de lui pour faire passer une valise pleine de drogues durant leurs vacances à Punta Cana.

Ce serait à cause de lui que Julien Bert aurait des soucis avec la justice. Il explique: « J’ai rencontré des gens sur Paris, on m’a proposé un voyage à Punta Cana en échange de publicité, j’ai accepté. C’est une personne que je n’avais vue qu’en boîte de nuit. Tout le séjour s’est très bien passé. Le dernier jour, cette personne nous a dit qu’on n’allait pas rentrer avec nos valises mais avec d’autres valises… Avec mon meilleur ami, on a compris où on mettait les pieds, j’ai dû me battre pour récupérer mon passeport. Mon nom est salit, ça fait de la peine à ma famille et à mes amis cet acharnement médiatique. »