fbpx
Buzz
Partager sur

Jessica Thivenin réagit à l’allocution d’Emmanuel Macron « Au point où on en est… »

Jessica Thivenin réagit à l'allocution d'Emmanuel Macron

Lundi 13 avril, Emmanuel Macron a fait une l'allocution pour dévoiler la date de fin du confinement. Jessica Thivenin a réagi sur Instagram !

Jessica Thivenin est toujours aussi présente sur les réseaux sociaux. Elle a donné son avis sur l’allocution d’Emmanuel Macron sur Instagram. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Alors qu’elle a réalisé qu’elle est trop souvent sur les écrans, Jessica Thivenin n’a pas pu s’empêcher de prendre son téléphone pour réagir à l’allocution d’Emmanuel Macron.

Bien qu’elle ne vive plus en France, cela ne l’empêche pas de s’intéresser à l’information : « Hier on a écouté le président aussi. Je sais qu’on habite pas en France. Je sais qu’on est à Dubaï, et qu’il y en a plein qui vont me dire pourquoi je l’écoute. »

« Mais c’est parce que j’y ai toute ma famille, tous mes amis. J’ai une partie de ma vie qui est en France quand même. »

« Donc voilà je m’intéresse aussi à tout ce qu’il se passe. Les choses me touchent. C’est aussi mon pays, je suis française… »

Jessica Thivenin réagit à l'allocution d'Emmanuel Macron "Au point où on en est..."
Jessica Thivenin réagit à l’allocution d’Emmanuel Macron « Au point où on en est… »

Jessica Thivenin, habituée au confinement

La belle Jessica Thivenin appelle donc à la solidarité : « Donc voilà il faut encore rester confiné pendant un mois. On va donc le faire tous ensemble. Nous aussi ici on est confiné, donc on est tous solidaires. »

Depuis le 12 mai dernier, Jessica Thivenin a été contrainte de rester au lit pour le bien-être de son fils. Elle est donc habituée à ne plus sortir de son foyer.

C’est justement ce qu’elle a évoqué sur Instagram : « On va rester chez nous même si ça fait un mois qu’on est confiné, parce qu’on s’est auto-confiné avant le confinement à cause de la maladie de Maylone. »

Jessica Thivenin continue alors : « Donc on va tenir tous ensemble. Nous, on ne craint plus dégun. Autant vous dire que le fait de rester enfermé dans un endroit, ou dans une pièce … Ou encore dans un lit … Je sais ce que c’est. Ça fait un an que ça dure bientôt. »