fbpx
Buzz
Partager sur

Jessica Thivenin énervée elle pousse un coup de gueule sur Snapchat !

Sur son compte Snapchat, Jessica Thivenin a exprimé sa colère ! Elle a confié qu'elle était très "saoulée" !

Jessica Thivenin semble être à bout ! Elle a donc utilisé son application Snapchat pour pousser un coup de gueule. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Depuis que Jessica Thivenin est très connue dans le monde de la télé-réalité, elle fait tout pour être sur le devant de la scène grâce aux réseaux sociaux.

Elle y vend donc plusieurs produits. C’est d’ailleurs son métier. Elle est désormais influenceuse, grâce à ses codes promo. Seulement voilà, ses fans pensent qu’elle inonde les réseaux de publicités.

Selon eux, Jessica Thivenin ne parle pas assez d’elle. Elle n’aurait donc qu’un seul intérêt, celui de vendre. Et une chose est sûre, cette idée ne lui plait pas du tout !

Après avoir Jessica Thivenin plusieurs messages sur le sujet, elle a donc pris la parole sur son compte Snapchat : « Alors j’ai reçu des commentaires qui m’ont fait bien rire en me disant « oui de toute façon elle nous partage que ses codes promo et basta… »

« Non ce n’est pas vrai ! Alors je pense que je ne vous balance pas que mes codes promo et basta comme vous le dites, mais je vous partage toute ma vie. C’est à dire que vous vivez au quotidien avec moi. »

Jessica Thivenin énervée elle pousse un coup de gueule sur Snapchat !
Jessica Thivenin énervée elle pousse un coup de gueule sur Snapchat !

Jessica Thivenin : «  je comprends pas »

En effet, Jessica Thivenin a pour habitude de snaper les petites anecdotes de sa vie. Elle a aussi montré l’évolution de son fils alors qu’il était malade, et elle parle régulièrement de sa famille

Elle partage aussi ses soirées entre amis, ou avec sa famille. Et elle parle de ses clashs, avec Carla Moreau ou encore Jazz par exemple. Elle ne comprend donc pas la raison pour laquelle les internautes pensent qu’elle leur cache beaucoup de choses.

« Je vous ai partagé tous les jours de ma grossesse difficile, mon hospitalisation, les problèmes de mon fils, je comprends pas… »