fbpx
Buzz
Partager sur

Jessica Thivenin: elle balance, « on ne reviendra pas en France avec Thibault » !

Jessica Thivenin: elle balance, « on ne reviendra pas en France avec Thibault » !

Dans une interview accordée à Public, Jessica et Thibault ont parlé de leur nouvelle vie à Dubaï et ont assuré qu’ils ne reviendraient pas en France

Depuis quelques jours, Thibault et Jessica Thivenin ne résident plus en France. En effet, le couple a pris la décision de quitter le pays pour s’installer dans une ville qu’ils adorent tous les deux : Dubaï. Mais si les tourtereaux ont pris cette décision, ce n’est pas seulement parce qu’ils voulaient voyager. En réalité, ils étaient harcelés tous les jours par les fans et cela commençait à les agacer. C’est ce qu’ils ont indiqué dans une interview pour Public.

Jessica Thivenin harcelée avec Thibault

C’était un harcèlement perpétuel. Voilà pourquoi Jessica Thivenin et Thibault Garcia ont décidé de quitter le pays pour être enfin tranquille. La jeune femme a d’abord balancé : « On est contents de voir des gens dans la rue, mais à Marseille, ils venaient sonner chez nous en plein milieu de la nuit. La nuit, j’avais peur d’aller de la chambre à la cuisine. Si Thibault dormait, je ne traversais pas la maison toute seule. Quand on est dans la rue, ça nous dérange pas, mais dans l’intimité, c’est lourd »

De plus, la compagne de Thibault a raconté une anecdote, plutôt inquiétante : « Cet été, j’étais au bord de la piscine en train de bronzer les seins à l’air, je lève la tête, et là je vois des yeux dans les buissons, j’ai vraiment flippé. C’était open nibards quoi ! »

Jessica Thivenin et Thibault, tout le temps abordés

Ce qui dérangeait aussi les tourtereaux ? Les photos en continu lorsqu’ils se déplaçaient dans la rue. Jessica Thivenin et Thibault ne renient pas leurs fans. Mais ils aimeraient, et nous les comprenons, qu’on les harcèle moins quand ils sont dans la rue : « L’autre fois, j’avais du papier toilette, du produit vaisselle dans les mains, et des gens m’ont arrêtée 20 fois pour faire des photos. C’est gentil mais une photo, plus une autre… En fin de compte, je mets une demi-heure pour faire trois pas ».

Et le compagnon de Jessica Thivenin était même arrivée à un point où il était devenu parano : « ça a pris une trop grosse ampleur ». « En vérité, j’étais à bout. Je n’en pouvais plus des gens qui venaient chez nous. Je flippais pour Jess quand je n’étais pas à la maison et je devenais parano et Jess aussi. Ça nous bouffait la vie ».