fbpx
Buzz
Partager sur

Jeremstar: la production des Anges prend la parole au sujet du reportage sur la prostitution !

Jeremstar: la production des Anges prend la parole au sujet du reportage sur la prostitution !

Interrogé par Téléstar, Thibault Valès, directeur de la production des Anges, a souhaité se défendre par rapport au reportage de Jeremstar

Il y a une semaine, Jeremstar dévoilait un reportage polémique dans Les Terriens du Dimanche. Le chroniqueur de Thierry Ardisson a réalité un documentaire sur la prostitution dans la téléréalité. Un sujet qui n’a pas vraiment étonné certains candidats du milieu. En effet, la prostitution dans le milieu de la téléréalité n’est pas nouveau, mais cela reste choquant, bien évidemment, pour certains. Le blogueur a accusé certaines productions d’être à l’origine de ce système. Thibault Valès, l’un des directeurs de la production des Anges, a souhaité prendre la parole pour se défendre.

La production des Anges se défend face à Jeremstar

Selon Thibault Valès, aucune candidate, et candidat, ayant participé à leurs programmes, n’a exercé cette pratique. Selon lui, ils ne les engageraient pas si c’était le cas. En effet, après la diffusion du reportage de Jeremstar, le directeur de la production a assuré :

« Nous ne sommes pas concernés par ces affirmations. Nous n’avons jamais reçu d’appel de personnes qui souhaitaient entrer en contact avec des candidates. Quant à ceux que nous castons, si nous avions connaissance de telles pratiques, nous ne les engagerions pas et nous les dénoncerions. Notre public est composé d’adolescents, nous avons une énorme responsabilité que nous assumons. »

Les candidats, au courant du reportage de Jeremstar

Quand on vous dit que le reportage de Jeremstar n’a pas choqué grand monde dans la téléréalité, c’est parce que la plupart des candidats sont au courant. En effet, cela fait plusieurs années que des rumeurs autour de cette pratique circulent. Adixia, interrogée par Voici, a reconnu qu’elle était au courant de cela depuis bien longtemps :

« Oui, la prostitution, il y en a  ! C’est sûr ! J’en connais qui font ça. J’en connais trois exactement. Elles le cachent, mais j’étais au courant. Mais on ne m’en a pas parlé personnellement. »