fbpx
Buzz
Partager sur

Jazz (JLC Family) accusée d’être vénale: elle répond !

Jazz (JLC Family) accusée d'être vénale: elle répond !

Sur son compte Snapchat, Jazz (JLC Family) a décidé de répondre aux nombreuses accusations de ses fans qui l'accusent d'être vénale !

Les candidats de télé réalité sont très souvent accusés de faire des placements de produits pour tout et n’importe quoi. Accusée d’être vénale, Jazz (JLC Family) a décidé de réagir.

En effet, ce lundi 24 février, elle a dévoilé son implication pour faire la publicité de bons produits à ses fans. Sur son compte Snapchat, Jazz (JLC Family) a confié : « Vous savez, mon travail c’est de faire des publicités pour des marques que j’adore. Soit j’accepte soit je refuse, c’est mon choix« .

Jazz (JLC Family) a aussi ajouté : « Quand je le fais, c’est que j’aime. Aujourd’hui si je veux, je vous présente Nicky, je vous montre les bouteilles de shampoings. Je vous donne un code promo et puis paf je m’en tamponne. Aujourd’hui je m’applique le shampoing sur les cheveux. Je prends le temps de me les laver devant vous, de les sécher devant vous ».

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Jazz (JLC Family) refuse des placements de produits

Jazz (JLC Family) a d’ailleurs révélé à ses fans : « J’ai de l’argent. Si je veux je vais chez le coiffeur. Et je ne prends pas le temps de me l’appliquer sur les cheveux. Si je prends mon temps pour faire tout ça devant vous et chaque jour quand je me lave les cheveux, c’est parce que c’est incroyable. Je ne perdrai pas mon temps à mettre du shampoing ou des masques sur la tête si je voulais juste vous vendre ces produits. (…) ».

Pour finir, la candidate de télé réalité a aussi expliqué que si elle voulait elle pouvait aller chez le coiffeur toutes les semaines. La maman a cependant expliqué : « Mais je ne le fais pas. Je vous le redis, je ne suis pas prête à tout pour des publicités. Je vous le jure aussi sur la tête de mes deux enfants. Plein de fois on me propose des sponsoring que je refuse car je n’aime pas la marque ».