fbpx
Buzz
Partager sur

Hadja (Koh-Lanta 2020) victime de racisme sur les réseaux sociaux !

Hadja (Koh-Lanta 2020) victime de racisme sur les réseaux sociaux !

Dans une interview pour L’Union, Hadja, candidate de Koh-Lanta 2020, a fait savoir qu’elle était victime de racisme depuis la diffusion du jeu

Même en 2020, le racisme et les idiots existent encore… Preuve en est avec Hadja qui reçoit des insultes racistes depuis la diffusion de Koh-Lanta. Mais la jeune femme a aussi fait savoir qu’elle subit ce genre de « mots » bien avant d’avoir pris part au programme.

En effet, dans un long post Insta, elle poussait un coup de gueule sur le sujet. Partageant sa longue interview pour L’Union, la handballeuse accompagnait son post par la légende suivante:

 « Lorsque j’étais jeune et que l’on me traitait de ‘bananina’, ‘caca’, ‘négresse’ je me faisais petite et courbais l’échine. Car je ne me sentais pas à ma place. On ne m’avait jamais appris à réagir face à ce genre de comportement. Je ne prenais même pas la peine de les dénoncer », introduisait la candidate de Koh-Lanta.

En ce qui concerne l’interview en question, comme l’a relayé Purepeople, l’aventurière faisait savoir: « C’est facile derrière un écran ou un téléphone. Il suffit juste de trouver mon nom sur Insta et de m’envoyer ‘sale noire’ ou ‘tu pues’. Les réseaux sociaux, ça arrange tous les comportements déviants, du raciste au pédophile. »

Mais s’il y a un point sur lequel la candidate de Koh-Lanta peut se rassurer, c’est le fait qu’elle reçoive beaucoup plus de mots gentils que de critiques.

Hadja (Koh-Lanta 2020) victime de racisme sur les réseaux sociaux !
Hadja (Koh-Lanta 2020) victime de racisme sur les réseaux sociaux !

Hadja, la candidate de Koh-Lanta, victime de racisme

 « Sur à peu près 500 messages, j’ai dû en avoir 15 de ce genre. J’ai surtout reçu des messages positifs et d’encouragements ». Poursuivait-t-elle. Cela n’enlevant rien au fait que ces commentaires idiots, elle les subit depuis son enfance.

En effet, la candidate de Koh-Lanta ajoutait: « Ce que les gens ne comprennent pas, c’est que moi je vis le racisme depuis que je suis petite. Donc, si vous voulez, ce n’est pas une surprise, je ne suis même pas en colère en fait, c’est tellement « normal ». »

Hadja, concluant son entretien en faisant savoir: « Moi, à présent, j’y suis habituée, donc ça ne m’atteint même pas. Mais je suis obligée d’en parler, car il y a plein de gens à qui ça peut faire beaucoup de mal. C’est quelque chose qui ne devrait pas être normal et qui devrait me blesser, mais j’en tellement reçu que j’ai une sorte de bouclier. »

Espérons que les propos de la candidate de Koh-Lanta servent à quelque chose et fassent bouger les choses.

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.