fbpx
Buzz
Partager sur

Godi (The Voice 8) donne les raisons de sa participation au programme!

Godi (The Voice 8) donne les raisons de sa participation au programme!
Partager
Partager sur Facebook

Au micro de Purebreak, Godi a donné les raisons qui l’ont poussé à participer à The Voice 8, sur TF1, cette année

Malheureusement, Godi ne continuera pas l’aventure dans The Voice 8. En effet, il vient de se faire éliminer par son coach Mika avec Louna. Car oui, le coach a dû éliminer deux de ses talents. La raison? Le fait qu’il décide de garder London Loko et Albi durant une précédente battle. Ayant pris la décision de garder deux candidats, il devait en éliminer deux d’un coup. Eh c’est sur ceux-ci que la décision s’est faite. Mais Godi ne devrait garder que des choses positives. D’autant plus qu’il ne s’attendait pas du tout à pouvoir participer au programme musical comme il l’explique à Purebreak:

 « Sur le coup, je ne savais pas que je pouvais faire venir mon guitariste. Il est venu avec moi pour les castings et c’est tout. Après, c’est ma copine qui a envoyé une vidéo après avoir vu une annonce sur internet. Je n’étais pas du tout au courant avant le casting, je ne m’y attendais vraiment pas. »

The Voice 8: Godi a déjà regardé le programme

Depuis plusieurs années, certains candidats du programme n’ont jamais regardé une seule saison. Etait-ce également le cas de Godi? Le candidat de The Voice 8 donne la réponse: « Oui, ça m’est arrivé. Je n’ai pas trop le temps mais c’est une émission que je regardais depuis un bon petit moment, je me suis toujours posé des questions mais je ne m’attendais pas du tout à faire cette aventure. »

Dans la suite de l’entretien, Godi expliquait d’où lui venait son pseudo, qui n’est pas vraiment commun: « C’est une longue histoire. Mon père, qui s’appelle Richard Salmon, ne savait pas trop comment m’appeler à la naissance. Un pote lui a dit ‘Tu t’appelles Richard, t’es un guerrier, appelle ton fils Godefroy’. Godi, c’est une abréviation, c’est un peu mon surnom. Mes potes m’appellent comme ça. C’est devenu mon nom d’artiste. »