fbpx
Buzz
Partager sur

Giuseppe Polimeno condamné, sa mère Marie-France réagit !

Giuseppe Polimeno condamné, sa mère Marie-France réagit !

Giuseppe Polimeno a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal de Grasse. Une peine à laquelle sa mère Marie-France a tenu à réagir

C’est désormais officiel, Giuseppe Polimeno a été condamné à deux ans de prison, dont un en sursis pour violences conjugales et harcèlement envers son ex-compagne. Sa mère Marie-France a accepté de s’exprimer au sujet de cette peine et a accordé une interview exclusive au magazine Public.

Giuseppe Polimeno: Marie-France ne l’a toujours pas vu depuis son incarcération

Giuseppe Polimeno fait beaucoup parler de lui depuis plusieurs semaines. Le 1er août dernier, le journal Nice Matin révélait le verdict rendu par le tribunal correctionnel de Grasse et annonçait que l’ex-candidat de Qui veut épouser mon fils passerait un an derrière les barreaux. Pour rappel, son ex-compagne, Hinda, avait porté plainte pour appels téléphoniques malveillants, menaces de mort réitérées, harcèlement et violences.

Pour Marie-France, la justice a été beaucoup trop sévère avec lui. D’ailleurs, elle n’a toujours pas eu le droit de voir son fils depuis qu’il a été placé en détention provisoire le 4 juillet dernier: « Nous n’avons pas encore l’autorisation de lui parler par téléphone, ni de le voir. Mais j’ai entamé toutes les démarches administratives afin d’obtenir un droit de visite. En attendant, je prends soin de mes petits-enfants en Italie », a-t-elle déclaré.

Giuseppe Polimeno: Marie-France tacle Nabilla Benattia

La mère de Giuseppe Polimeno a ensuite ajouté qu’elle ne comprenait pas la décision du tribunal de Grasse, qui selon elle, est beaucoup trop lourde. Marie-France a bien l’intention de soutenir son fils jusqu’au bout. Elle n’a d’ailleurs pas hésité à comparer la sentence de Giuseppe à celle de Nabilla Benattia, qui avait été condamnée à six de prison ferme aménageable pour avoir poignardé Thomas Vergara.

« En tant que maman, je suis évidemment peinée mais surtout en colère ! Giuseppe ne mérite pas ça. La justice s’est montrée trop sévère à son égard. Nabilla est libre après avoir poignardé son conjoint. Mon fils, quant à lui, se retrouve derrière les barreaux pour une banale querelle de couple », a balancé Marie-France.

 

 

 

Source: Public / Crédits: TF1