fbpx
Buzz
Partager sur

Game of Clones: Julien Bert indique pourquoi il est reparti avec Laureen !

Game of Clones: Julien Bert indique pourquoi il est reparti avec Laureen !

Julien Bert vient de quitter Game of Clones. En effet, le beau gosse a choisi sa prétendante et c’est Laureen. Il a expliqué pourquoi à Melty

Julien Bert vient de terminer son aventure dans Game of Clones. Malgré 8 clones, le jeune homme a trouvé la fille qui lui correspondait. En effet, c’est au bras de Laureen qu’il a mis fin à son aventure dans le programme d’NRJ12. Interrogé par Melty, le jeune homme a indiqué pourquoi il avait choisi elle, et pas une autre.

Game of Clones : pourquoi Laureen ?

Mais alors, pourquoi Julien Bert a-t-il choisi Laureen plutôt qu’une autre avec le choix qu’il avait dans Game of Clones. Le Dom Juan de la téléréalité a donné la réponse dans une interview pour Melty : « Contrairement à ce que je recherchais à la base, c’était la moins rock n’roll de toute, la plus renfermée sur elle-même. Pour une fois, j’ai voulu me laisser aller avec une fille qui était beaucoup plus touchante que les autres. Contrairement à certaines filles, je sentais une vraie sincérité chez elle. C’est souvent compliqué de rencontrer des filles, parfois elles voient surtout le côté argent et notoriété. D’ailleurs, il y en a une ou deux que j’ai viré pour ces critères-là. Elles voulaient surtout sortir du lot pour aller dans d’autres programmes après. »

Malheureusement, leur relation n’a pas duré bien longtemps comme il l’a avoué : « J’ai voulu essayé autre chose avec Laureen, mais on s’est rendu compte que c’était pas une bonne idée. Au final, on n’est pas ensemble, et on n’a même pas été spécialement ensemble après l’aventure. »

Game of Clones : l’arrivée d’Orlane a tout chamboulé

Si au départ, Julien Bert avait le choix parmi 8 clones, une neuvième prétendante a débarqué par la suite dans l’émission. Cela a chamboulé le déroulement de Game of Clones comme l’a affirmé Julien :

« L’arrivée d’Orlane, je ne sais pas comment dire, mais elle avait une aura, ou je ne sais pas quoi, mais elle m’a vraiment troublé. On est resté quinze minutes dans la control room, et il n’y a pas eu un seul blanc. Le feeling est arrivé immédiatement, j’avais l’impression de la connaître. Elle a relancé les cartes dans mes choix. »