fbpx
Buzz
Partager sur

Friends Trip 4: Claire balance, « la téléréalité est un tremplin et non un métier » !

Friends Trip 4: Claire balance, « la téléréalité est un tremplin et non un métier » !

Dans une interview pour TV Mag, Claire a assuré ne pas vouloir s’éterniser dans la téléréalité. Pour la candidate de Friends Trip 4, c’est un tremplin

Si vous êtes fans de Claire, profitez de la voir à l’écran. En effet, la candidate de Friends Trip 4 ne devrait pas trop s’éterniser dans la téléréalité. Interrogée par TV Mag, elle a assuré que la téléréalité était un tremplin pour elle, et non un métier.

Friends Trip 4 : la téléréalité, un tremplin pour Claire

Claire compte se servir de sa notoriété dans la téléréalité pour faire aboutir ses projets. En revanche, la candidate de Friends Trip 4 a assuré ne pas vouloir s’éterniser dans ce milieu : « J’avais participé à 10 couples parfaits pour l’argent et j’ai accepté Friends Trip pour l’envie. J’ai appris à découvrir l’envers du décor, le fonctionnement de ces émissions et des chaînes. Depuis que je bosse avec NRJ12, je me sens bien, la chaîne est top et, du coup, cela me donne envie de continuer à travailler au sein de programmes que j’apprécie, auxquels je crois et où je pourrais garder une bonne image. »

Avant d’indiquer : « Sur un court laps de temps, j’ai envie de prendre tout ce qui est nécessaire dans cette expérience: l’argent, on ne va pas s’en cacher, l’expérience et la petite ou grande notoriété que ça pourra m’apporter. Et ensuite, pourquoi pas ouvrir mon propre salon de tatouage, puisque je suis en train d’être formée dans ce domaine, ou bosser dans la com’. Je souhaite me servir de cette expérience comme un tremplin et non comme un métier. »

Friends Trip 4 : un tournage bon enfant

Claire garde malgré tout un excellent souvenir du tournage de Friends Trip 4 comparé à celui de 10 Couples Parfaits. Notamment sur le fait que les candidats n’étaient pas là pour le buzz :

« Dans 10 couples parfaits, comme nous étions tous nouveaux, certains avaient envie de se montrer et de faire le show. Dans Friends Trip, nous n’avions pas besoin de nous forcer, nous existions tous à notre manière. Personne n’a cherché à marcher sur l’autre pour se faire voir. Laura, qui était l’anonyme du casting, a été accueillie et a vécu l’aventure comme tout le monde. Connu ou pas, ce n’est pas ça qui comptait. »