fbpx
Buzz
Partager sur

Émilie Fiorelli agressée en pleine rue avec son bébé: « Ils ont fait peur à ma fille » !

Partager sur Facebook

Émilie Fiorelli pousse un gros coup de gueule après avoir été agressée dans la rue avec sa petite-fille Louna. Sa réaction dégomme !

Émilie Fiorelli se baladait tranquillement avec sa fille Louna, encore en bas âge (1 ans). Alors que tout se passait bien, d’un seul coup tout dérape. Un premier individu commence à la filmer contre son gré puis un second l’agresse verbalement. La jeune femme s’empare alors de son compte Snapchat pour pousser un scandale.

« Ça vous apporte quoi quand je suis en famille, avec ma fille dans un jeu pour les bébés de nous filmer ? Sachant en plus que maintenant j’ai publiquement affiché ma fille. Expliquez-moi. Ma mère était derrière la personne qui s’autorisait à nous filmer, à bien zoomer sur nos gueules… Et cette personne-là faisait comme si de rien n’était. Je ne comprends même pas » s’empresse de balancer la gagnante de Secret Story 9.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Emy Fiorelli (@emilie_fiorelli_officiel) le

Émilie Fiorelli veut qu’on la laisse en paix

Après le parc, des supporters d’Algérie commencèrent aussi à ajouter leur grain de sel contre Émilie Fiorelli. « Hier soir je me suis fait agresser verbalement, et ce n’est que verbalement heureusement, alors que j’étais avec ma fille. En finale (de la Coupe d’Afrique des nations) il va y avoir Algérie-Sénégal, et je suis la meuf d’un joueur de foot qui joue au Sénégal, précise-t-elle. Sachez que je suis un mouton au foot, je supporterai toujours l’équipe de mon mec, quoi qu’il en soit. Est-ce que ça vaut la peine d’insulter une famille, une femme et son mec parce qu’il joue dans l’équipe adverse ? Est-ce que c’est normal ? Où est votre éducation, votre savoir-vivre ? »

« Vous m’écoeurez, vous me donnez la gerbe, vous me dégoûtez à vous comporter comme ça. Heureusement qu’il y avait ma fille dans tout ça parce que sinon j’aurais voulu faire ma warrior, ajoute-t-elle. Je pense que ma fille m’a sauvée. J’ai fermé ma gueule et j’ai pris sur moi parce que je me suis dit que ça ne servait à rien (…). Je ne sais pas qui vous inculque tout ça, mais vous êtes répugnants. » Son frère jumeau annonce que « ça va mieux, c’est passé. » Mais la jeune maman reste quand même « dégoûtée »de toutes ces situations.