fbpx
Buzz
Partager sur

Danse avec les stars 9: Vincent Moscato regrette, « les gens qui m’aiment dormaient » !

Danse avec les stars 9: Vincent Moscato regrette, « les gens qui m’aiment dormaient » !
Partager
Partager sur Facebook

Au micro de Télé-Loisirs, Vincent Moscato est revenu sur son départ de Danse avec les stars 9. Il a indiqué que les gens qui devaient voter pour lui dormaient

Malgré son élimination, Vincent Moscato n’a pas perdu son humour, loin de là. En effet, l’ancien rugbyman a malheureusement été éliminé de Danse avec les stars 9. Eh s’il n’a pas pu continuer l’aventure, c’est parce que les personnes, supposées voter pour lui, étaient en train de dormir selon lui.

Danse avec les stars 9 : les fans de Moscato, trop vieux ?

Les votes se font trop tard dans Danse avec les stars 9. Voilà pourquoi Vincent Moscato a été éliminé. Bien évidemment, c’est avec une grande dose d’humour que l’ancien rugbyman a balancé cette déclaration : « En passant en premier, il y avait quand même des chances pour que les gens qui m’aimaient bien dorment au moment des votes et du repêchage à minuit. Il vaut mieux passer au milieu. (…) Les votes se font très tard, donc ce sont les fidèles purs et durs de l’émission qui votent. Je pense que les gens qui m’aiment dormaient déjà ou avaient zappé au moment des votes. La personne qui me regarde à 21h n’est plus devant sa télévision à minuit ».

En tout cas, il a avoué être surpris de ne pas avoir été éliminé dès la première semaine : « Je ne suis pas un grand danseur. (…) Je suis un sportif habitué à la performance. Je ne me mens pas. Vu mes qualités en danse, je pensais être dans le premier face-à-face de la saison. Au bout d’un moment, je voyais bien que ça sentait mauvais… »

Danse avec les stars 9 : Vincent Moscato, heureux de son passage

Même s’il n’est resté que quelques semaines dans Danse avec les stars 9, Vincent Moscato reste très heureux de son séjour. En effet, l’ancien sportif a confié :

« J’ai d’autres choses dans ma vie, je ne faisais pas cette émission comme une rampe de lancement. Ma vie est déjà faite. Ça reste une vraie aventure humaine. Un peu comme une équipe de rugby. Les gens étaient top et l’organisation parfaite ».