fbpx
Buzz
Partager sur

Danse avec les stars 9: Iris Mittenaere, émue par la déclaration de son partenaire !

Danse avec les stars 9: Iris Mittenaere, émue par la déclaration de son partenaire !

Sur MYTF1, les fans ont pu découvrir la déclaration d’Anthony Colette à sa partenaire de Danse avec les stars 9, Iris Mittenaere, pleine d’émotion

Plus que quelques heures avant la grande finale de Danse avec les stars 9. Iris Mittenaere est opposée à Clément Rémiens. Les deux souhaitent gagner. En revanche, certains éprouvent déjà de la nostalgie. C’est notamment le cas du partenaire de l’ancienne Miss France, Anthony Colette. Ce dernier a souhaité lui adresser un message pour résumer leur parcours, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux étaient émus.

Danse avec les stars 9 : la déclaration d’Anthony Colette

C’est durant une répétition qu’Anthony Colette a souhaité laisser un message à Iris Mittenaere. Le danseur a voulu la remercier pour tous les moments qu’ils ont partagé dans Danse avec les stars 9. C’est pourquoi, il lui a confié :

« Je suis super heureux d’avoir vécu cette aventure avec toi. Je ne pouvais pas rêver mieux comme partenaire pour une deuxième saison. Eh je suis très triste que ça se termine. Même si je suis très content d’être en finale, ça me fait quand même une grosse boule au ventre de me dire que c’est terminé. Qu’on gagne ou pas, je m’en fous. D’avoir fait ça avec toi… » Avant de s’arrêter brutalement au bord des larmes, et ajouter : « Arrête, tu vas me faire pleurer. T’es chiante ! »

Danse avec les stars 9 : la dernière rumba

Pour leur dernière danse, Iris Mittenaere et Anthony Colette vont exécuter une rumba. D’ailleurs, le danseur de Danse avec les stars 9 souhaite un moment magique pour cette danse et a prévenu sa partenaire : « Pour notre dernière rumba, je veux que ça marque, que ça nous marque, que ça marque les juges et les gens qui vont nous regarder ».

Avant de conclure : « Tout doit être joué, tout doit être interprété. Il faut que ce soit fort, il faut que ce soit puissant. On doit avoir une connexion entre nous quand on danse, quand on se tient, quand on se lâche. Il faut toujours qu’il y ait une tension ».