Buzz
Partager sur

Danse avec les stars 9: Iris Mittenaere, agacée par les rumeurs de couple !

Danse avec les stars 9: Iris Mittenaere, agacée par les rumeurs de couple !
Partager
Partager sur Facebook

Des rumeurs disent qu’Iris Mittenaere serait en couple avec Anthony Colette, son partenaire de Danse avec les stars 9. Cela l’agacerait

En couple avec Kev Adams, en couple avec Anthony Colette,… Nous ne savons plus vraiment avec qui est Iris Mittenaere. Peut-être que la candidate de Danse avec les stars 9 n’a eu aucune histoire avec aucun des deux. D’ailleurs, l’ancienne Miss France a récemment poussé un coup de gueule à ce sujet. Elle regrette le fait que tout le monde souhaite voir une femme en couple, et non célibataire.

Danse avec les stars 9 : Iris Mittenaere, énervée

la candidate de Danse avec les stars 9 ne comprend pas pourquoi les rumeurs vont aussi bon train au sujet de la vie sentimentale d’une femme. C’est pourquoi, durant son passage dans les Buzz TV, Iris Mittenaere a poussé un coup de gueule à ce sujet. Elle déplore :

« C’est agaçant, moi je trouve ça hyper sexiste en fait ! On est une femme, on a obligatoirement envie de nous mettre en couple avec quelqu’un. À croire que l’on ne peut pas réussir seule finalement ! On veut absolument mettre une jeune femme de 25 ans en couple avec n’importe quel ami. Dès qu’on est proche de quelqu’un, que l’on apprécie quelqu’un, on nous met en couple et c’est un peu agaçant ».

Danse avec les stars 9 : Iris Mittenaere et Jean-Pierre Foucault

Petit à petit, Jean-Pierre Foucault laisse sa place à TF1. En effet, il vient de céder son siège de Qui Veut Gagner des Millions à Camille Combal. Il pourrait également arrêter l’animation de Miss France. En tout cas, Iris Mittenaere, candidate de Danse avec les stars 9 ne l’espère pas car elle l’adore :

« J’espère déjà qu’il ne partira pas parce que moi je l’adore, il incarne Miss France. Quand on est candidate, ça nous fait rêver quand même d’arriver sur un plateau présenté par Jean-Pierre Foucault. Il est hyper emblématique ! Si un jour il ne veut plus présenter l’élection, je pense que ce serait bien qu’il choisisse. (…) Moi ça me plairait, pourquoi pas ! C’est vrai que je connais un peu l’élection, je connais le fonctionnement, j’étais à la place des filles… Pourquoi pas un jour. »