fbpx
Buzz
Partager sur

Cyril (Koh-Lanta) revient sur les insultes homophobes des internautes!

Cyril (Koh-Lanta) revient sur les insultes homophobes des internautes!

Interrogé par Télé-Loisirs, Cyril de Koh-Lanta est revenu sur les insultes homophobes dont il est victime sur les réseaux sociaux

Cyril est passé tout près du carré final de Koh-Lanta. Eliminé durant le dernier conseil, le designer de 37 ans ne regrette rien de son aventure. Mais celle-ci aurait pu être encore plus belle s’il n’avait pas dû subir les insultes des haters. En couple avec Thomas depuis plusieurs années, l’aventurier n’a pas caché son homosexualité.

Mais bien évidemment, de nombreux internautes vivent encore à l’âge de pierre et n’ont pas hésité à l’insulter, violemment sur les réseaux sociaux pour son orientation sexuelle. Au micro de Télé-Loisirs, il est revenu sur la violence de certains propos: « Les réseaux sociaux, c’est le bien et le mal réunis. C’est surprenant de voir le contraste dans les messages qu’on reçoit entre les ‘je t’adore’ et les ‘je veux que tu meures dans d’atroces souffrances. »

Dans la suite de l’entretien, le candidat de Koh-Lanta explique que son compagnon aurait vécu de façon compliqué la diffusion du programme. Notamment à cause des insultes reçues par Cyril: « il a vécu de façon compliquée, il y a eu un peu de jalousie par rapport aux messages que je reçois. Du coup, il a eu besoin de se mettre en retrait pour le vivre plus sereinement. »

Koh-Lanta: Cyril répond aux haters

Heureusement, malgré toutes ces insultes, Cyril garde sa joie de vivre. Le candidat de Koh-Lanta a d’ailleurs récemment répondu aux nombreux tacles concernant son homosexualité. Sur son compte Instagram, il postait une photo de lui, au dessus des toilettes, pour signifier qu’il évacuait toutes ses nausées liées à la débilité de certains:

 « Cette fois ci ce n’est pas une gueule de bois… Mais bien la fin de 3-4 jours de nausées. Bien heureux de vous annoncer que j’ai lu tous vos messages de haines avec attention ainsi que les messages homophobes qui n’attendaient que ça pour sortir du bois. Et que j’ai évacué vos remarques en tirant la chasse… Et pour reprendre les mots d’une personne que j’admire « L’enfer c’est les autres » ».