fbpx
Buzz
Partager sur

Cyril (Koh-Lanta): « l’épreuve du courrier a fait basculer mon aventure »!

Cyril (Koh-Lanta): « l’épreuve du courrier a fait basculer mon aventure »!

Au micro de TV Mag, Cyril a indiqué à quel moment son aventure dans Koh-Lanta avait basculé. L’épreuve du courrier aurait été charnière

Très apprécié par les téléspectateurs, mais aussi par les aventuriers, Cyril a finalement quitté Koh-Lanta vendredi. Le designer de 37 ans était à égalité avec Clo durant le dernier conseil, et c’est finalement la boule noire qui a eu raison de son sort.

Pourtant, l’aventurier avait mené une belle stratégie. Proches de l’ensemble des candidats, serviable, mais aussi, fort dans les épreuves, il aurait pu aller jusqu’à l’orientation. Mais un moment de l’aventure aurait tout changé. Selon le candidat de Koh-Lanta, l’épreuve du courrier a fait basculer la suite de l’émission pour lui. Dans une interview pour TV Mag, il explique:

 « C’est le moment charnière de mon aventure. À ce moment du jeu, je suis en mesure d’aller loin sans être trop inquiété et ces lettres ont tout fait basculer. J’avais beau savoir que c’était un moment délicat de Koh-Lanta, j’avais cette envie depuis longtemps de rejoindre à la nage cet îlot au large du camp. Je n’ai plus pensé jeu et stratégie mais uniquement plaisir de m’y rendre. »

Koh-Lanta: Cyril en veut-il à Clo?

Si Clo avait respecté son pacte avec Cyril, l’aventurier aurait pu faire partie du carré final de Koh-Lanta. Mais, l’aventurière a préféré changer son fusil d’épaule. Aujourd’hui, avec le recul, le designer lui en veut-il? Voici sa réponse:

 « Aujourd’hui, je ne regrette rien parce que j’ai tout de même réussi à appliquer ma tactique pour aller où je voulais lors de ce dernier conseil. En jouant notre avenir à la boule noire, chacun était sur un pied d’égalité, nos chances étaient égales. »

Le candidat de Koh-Lanta ajoute ensuite que ce tirage au sort à la boule noire était voulu par les deux parties: « Ce n’est pas la première fois dans l’histoire de Koh-Lanta qu’un conseil se jouait au tirage au sort mais, par contre, c’était la première fois que c’était voulu. Je savais qu’en provoquant deux égalités successives lors des votes, nous irions jusque-là. »