fbpx
Buzz
Partager sur

Cauchemar en Cuisine: Philippe Etchebest contacté par un restaurant à cause des Gilets Jaunes !

Cauchemar en Cuisine: Philippe Etchebest contacté par un restaurant à cause des Gilets Jaunes!
Partager sur Facebook

Dans le nouvel épisode de Cauchemar en Cuisine, Philippe Etchebest va aider Christian et son restaurant à cause… des Gilets Jaunes

Ce mardi, Philippe Etchebest va se rendre dans un nouveau restaurant dans le cadre de Cauchemar en Cuisine. Toutefois, cet épisode est plus spécial que les autres. En effet, dans une interview accordée à Charente Libre, le chef fait savoir que l’établissement en question n’avait rien à redire. D’ailleurs, depuis qu’il fait l’émission, il se dit très étonné:

 « C’est la neuvième saison de mon émission ‘Cauchemar en cuisine’ et c’est la première fois que ça m’arrive. Lundi quand je suis arrivé, je me suis demandé ce que j’étais venu faire là ». Ajoutant par ailleurs: « Lundi, j’ai mangé. Il n’y avait rien à redire sur le buffet fait maison, le plat du jour. Même si les desserts pourraient être mieux. J’ai bien vu que ma venue n’avait pas été préparée, que la propreté et l’hygiène en cuisine étaient de mise ici ».

En réalité, si Philippe Etchebest s’est fait appeler pour Cauchemar en Cuisine, c’est en partie à cause des Gilets Jaunes. Le restaurateur explique à Télé-Loisirs: « On avait une baisse d’activité assez importante avec l’histoire des Gilets jaunes depuis le 17 novembre ! En Charente, cela représentait 60 % de chiffre d’affaires en moins pour beaucoup de commerçants. C’est énorme ».

Cauchemar en Cuisine: un restaurant en danger à cause des Gilets Jaunes

Dans la suite de l’entretien, Christian fait savoir que son établissement est situé dans un mauvais endroit stratégique avec la crise des Gilets Jaunes:

 « Ils bloquaient les ronds-points et nous sommes situés dans un mauvais endroit stratégique donc cela nous a beaucoup impactés. Il a fallu que je me sépare d’une partie de mon personnel… En cuisine, je n’ai pas de problème, cela fait 35 ans que je fais ça. Le chef l’a bien dit d’ailleurs, il a bien vu que j’étais un professionnel. Il n’en doutait pas.»

Mais Christian a tout de même eu besoin de Cauchemar en Cuisine pour pouvoir « parler » à sa femme: « Ma femme, c’est sa première affaire. Ce n’était pas évident, il fallait qu’on arrive à se comprendre, à dégrossir la situation, à se parler. C’était à ce niveau là qu’on attendait les conseils du chef. »