fbpx
Buzz
Partager sur

Carole (Koh-Lanta): son énorme fraude pour participer à l’émission !

Carole (Koh-Lanta) son énorme fraude pour participer à l'émission !

Koh-Lanta, l'aventurière Carole avait menti à son ancien employeur pour participer à l'émission. Son mensonge la traîne en justice !

Koh-Lanta, c’est un rêve pour bon nombre de français. Se surpasser soi-même, vivre à l’état sauvage, gagner des épreuves de confort ou d’immunité… Carole en rêvait nuit et jour. Elle fait partie des personnes qui sont prêtes à tout pour accéder à cette aventure.

Prête à tout donc, même à mentir. Alors que l’aventurière Carole se comptait parmi les candidats de la saison 15 en Thaïlande; elle paye aujourd’hui les frais de son mensonge à ses employeurs. C’est le média Capital qui dévoile cette étonnante nouvelle !

En 2016, Carole de Koh-Lanta avait 51 ans. Elle était agent territorial à Clermont Auvergne Métropole et couplait ce travail avec celui de maître nageuse. Une femme qui bosse donc, mais pour partir réaliser son rêve en Thaïlande, un médecin lui prescrit un arrêt maladie qui signale son inaptitude à travailler.

Koh-Lanta : l’aventurière Carole épinglée !

Mais son ex-employeur a tout deviné et sans l’ombre d’un doute, ça ne passe pas. Il l’a suspend et entame alors une procédure judiciaire contre elle. Le 4 juillet dernier, le tribunal de Clermont-Ferrand tranche l’affaire, Carole est révoquée de ses fonctions de fonctionnaire. Coup dur pour cette femme.

Le service « reçoit comme info que, pendant ses congés maladie, Mme F. a participé à des épreuves sportives d’escrime de haut niveau. Elle a dispensé des enseignements de gym au sein d’une association à Veyre-Monton. Et elle a participé à des émissions de télé-réalité. Le tout, sans demande autorisée de cumul d’activités à la collectivité qui l’employait. Mme F. a su trouver des médecins pour lui prescrire des arrêts maladie lui interdisant de travailler; mais sans que cela lui interdise de pratiquer par ailleurs des activités physiques intenses » indique son ancien patron. Il a donc ouvert une procédure de discipline contre Carole de Koh-Lanta.

Suspendue pendant près de deux ans, en juillet 2019, l’aventurière de Koh-Lanta reçoit une annulation de la sanction. Mais elle est de nouveau suspendue, elle va faire une nouvelle fois appel pour plaider sa cause… Alors affaire suivre…