Buzz
Partager sur

Carla (LMAT) angoisse pour sa grossesse sur Snapchat!

Carla (LMAT) angoisse pour sa grossesse sur Snapchat!
Partager
Partager sur Facebook

Sur son compte Snapchat, la candidate des Marseillais Asian Tour (LMAT) a fait savoir qu’elle angoissait au sujet de sa grossesse

Carla entre dans le cinquième mois de sa grossesse. Son ventre commence à s’arrodir de plus en plus et les aléas de la femme enceinte commence à se faire ressentir. Aussi bien physiquement que mentalement. En effet, la candidate des Marseillais Asian Tour (LMAT) a récemment pris la parole sur Snapchat. Elle a ressenti le besoin de se confier à ses fans et leur faire part de ses appréhensions. Notamment au niveau de ses angoisses. La girlfriend de Kevin angoisserait énormément ces derniers temps pour pas grand chose. Elle l’a elle-même fait savoir sur ses réseaux sociaux:

 « J’ai fait que des cauchemars… Vraiment, je trouve que depuis que je suis enceinte j’angoisse beaucoup … Je suis tout le temps angoissée pour mon bébé, qu’il aille bien ou pas, c’est très dur… J’ai entamé mon 5e mois, tout va bien, mais moi j’ai toujours peur, c’est trop dur, c’est angoissant de vivre comme ça. »

Carla (LMAT) et un début de grossesse compliqué?

Si Carla angoisse autant, c’est peut-être parce qu’elle se remémore ses mauvais moments au début de sa grossesse. En effet, la candidate des Marseillais Asian Tour a connu des premières semaines difficiles lorsqu’elle est tombée enceinte. La girlfriend de Kevin a bien failli perdre son bébé.

Carla l’avait fait savoir il y a plusieurs mois: « J’ai eu un décollement du placenta, quinze jours après avoir appris ma grossesse. On pensait que c’était le drame, qu’on n’allait pas avoir le bébé. Nous sommes allés aux urgences, on est passé par des moments compliqués. On est allé voir plein de gynécos. On avait trop peur (…) Il a fallu que je reste allongée pendant trois semaines, je ne devais pas bouger. Ça a beaucoup joué sur notre moral, on ne savait s’il allait être là.» Ses angoisses viendraient certainement de ce moment compliqué qu’elle a dû passer il y a quelques mois.