fbpx
Buzz
Partager sur

Bertrand-Kamal (Koh-Lanta): Denis Brogniart à son chevet jusqu’au bout !

Bertrand-Kamal Koh-Lanta Denis Brogniart à son chevet jusqu'au bout1000

Attristé par la mort de Bertrand-Kamal, Denis Brogniart, animateur emblématique de Koh-Lanta, aura été au chevet du candidat jusqu'au bout.

Vendredi soir, TF1 a rendu hommage à Bertrand-Kamal. A l’occasion du troisième épisode de Koh-Lanta-Les 4 terres. Denis Brogniart, animateur phare du jeu, a tenu à saluer son parcours et son courage dans une vidéo.

Candidat apprécié par ses camarades, Bertrand-Kamal aura marqué l’histoire du jeu. L’animateur lui a alors donc adressé ces quelques mots : « L’humour. La tendresse. L’esprit de compétition. L’appétence pour le partage ». Voilà ce que l’on retient de l’aventurier décédé, donc.

Décédé d’un cancer du pancréas, l’annonce du décès de Bertrand-Kamal a été vécu comme un choc. Pour l’animateur de télévision. « Il était donc homme qui irradiait par sa bonne humeur. Un hymne à la joie. Un être rare qui fédérait autour de lui », a enchaîné Denis Brogniart, très ému, donc.

Sur Instagram, l’animateur s’était donc dit « dévasté ». En apprenant la mort de Bertrand-Kamal. « Mon Béka, je garde précieusement avec moi pour toujours tes yeux qui pétillent, nos échanges quotidiens quand c’était dur. Je ne t’oublierai jamais. Nous ne t’oublierons jamais. Je t’aime. », a-t-il conclu.

Bertrand-Kamal est décédé des suites d'un cancer
Bertrand-Kamal est décédé des suites d’un cancer

Denis Brogniart, au chevet de Bertrand-Kamal jusqu’à sa mort

Le candidat, âgé de 30 ans seulement, a donc été emporté par la maladie. Avant de mourir, ce dernier a donc pu compter sur le soutien infaillible de l’animateur de TF1. En personne.

En effet, ce dernier est donc venu lui rendre visite à plusieurs reprises. A Dijon. Où il vivait ses derniers jours, donc. « Je n’ai jamais connu ça avec un autre aventurier, donc. Depuis cinq mois, on a donc eu une relation quotidienne. Voire bi ou triquotidienne avec sa mère, son père, des gens incroyables, donc », a avoué Denis Brogniart dans Le Parisien.

Et d’enchaîner : « C’est donc le seul candidat à être venu chez moi. Quand tu as peur de partir et qu’il faut se battre, tu te livres plus. Moi aussi, d’ailleurs », a-t-il donc avoué aux journalistes.

Très touché par la mort du candidat, ce dernier a confié que sa relation avec Bertrand-Kamal allait au-delà du jeu d’aventure. « Il m’appelait grand frère. Ou tonton. Je l’ai vu pour la dernière fois samedi. Il ne me lâchait pas la main. Quand je suis parti, il m’a dit : ‘T’inquiète. Je serai là à la finale.' »

Malheureusement, la santé du candidat empirera donc. Et il mourra quelques semaines après, donc. « Il souffrait donc terriblement. Mais jusqu’à ses derniers examens, il y a cru. Il avait donc le bon mental, du courage et de la dignité », avoue Denis Brogniart avec émotion. Et de conclure : « Il n’avait plus de force de se battre ».